SVK va fermer son département de reliure

04/06/12 à 00:00 - Mise à jour à 03/06/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Le groupe SVK a l'intention de fermer son atelier de reliure, situé à Saint-Nicolas, d'ici la fin de l'année. L'information nous a été confirmée de source syndicale, tandis que la direction de l'entreprise s'abstient de tout commentaire.

SVK va fermer son département de reliure

Selon Bert Otte, délégué CSC, l'intention de fermeture a été annoncée début mai au personnel. "À ce moment, il y avait encore 17 travailleurs dans l'entreprise, mais plusieurs départs se sont produits depuis. Aujourd'hui, il reste une bonne dizaine de personnes pour lesquelles nous avons négocié un plan social. L'objectif est d'obtenir qu'un maximum de gens puissent être reclassés au sein du groupe."

SVK Reliure est une division du groupe SVK (Scheerders Van Kerckhove), fondé en 1905 et spécialisé dans les matériaux de construction. À l'origine, c'est pour réaliser les catalogues et prospectus de ses produits que SVK a investi dans ses propres outils d'impression. Le groupe disposa ainsi dès les années 1930 de sa propre imprimerie, avec un département de finition. Plus tard, en 2005, l'activité fut recentrée sur la reliure.

SVK Reliure était focalisée sur la finition des livres cartonnés en petits et moyens tirages, avec de multiples possibilités d'ennoblissement convenant aux éditions de haute qualité. Toujours selon Bert Otte, l'entreprise aurait réalisé en 2011 un chiffre d'affaires avoisinant les 2 millions d'euros. "Mais comme le groupe ne communique que des chiffres consolidés, j'ignore si l'activité était ou non rentable. Je crois qu'il faut comprendre cette fermeture comme la décision d'un groupe dont la construction est le coeur de métier, et qui se sépare d'une activité non essentielle."

La groupe SVK occupe au total plus de 400 personnes, pour un chiffre d'affaires qui était de 52,7 millions d'euros en 2010.

En savoir plus sur: