Toshiba renonce à son "No Print Day"

25/06/12 à 00:00 - Mise à jour à 24/06/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Le géant de l'électronique Toshiba, qui voulait organiser un "No Print Day" aux États-Unis, a renoncé à son initiative sous la pression du secteur graphique.

Toshiba renonce à son "No Print Day"

Début juin, Toshiba America Business Solution avait déclaré le 23 octobre "National No Print Day", encourageant les entreprises et les citoyens à n'imprimer ou photocopier aucun document pendant 24 heures. L'initiative prétendait souligner l'impact de l'imprimé sur l'environnement.

Les réactions ne se sont pas fait attendre : de la part de Printing Industry of America (PIA, la fédération graphique américaine) et de très nombreux commentateurs. Parmi les plus acerbes, notre collaborateur Andrew Tribute proposait d'élire Toshiba "greenwashing company of the year" : "J'ai rarement voire même jamais vu un message de marketing aussi stupide (...). C'était tellement stupide que j'ai d'abord cru à un poisson d'avril. Je me suis demandé s'il y avait un seul directeur chez Toshiba qui approuvait un pareil tas d'âneries et de prétentions absurdes. Toshiba est le représentant d'une industrie électronique qui présente elle-même de très mauvaises performances en termes de durabilité (...)."

Quelques jours plus tard, PIA a obtenu le retrait de la campagne. Selon le communiqué de la fédération graphique, Bill Melo, directeur général du marketing, des services et solutions chez Toshiba, a expliqué que la campagne s'adressait uniquement à l'environnement des bureaux. "M. Melo s'est engagé à revoir les plans. Il nous a assuré que la publicité serait retirée du site web de Toshiba et que, si la campagne était relancée, elle serait focalisée sur les déchets dans les bureaux et préciserait clairement qu'elle ne concerne pas l'industrie graphique commerciale." Le site web "No Print Day", créé par Toshiba, a été mis hors service.

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos