Un livre blanc sur le toner fluide

04/06/12 à 00:00 - Mise à jour à 03/06/12 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

L'impression numérique à toner fluide a été l'une des vedettes de la drupa, avec l'annonce de nouveaux développements de la part de Xeikon, Miyakoshi et Océ/Canon.

Un livre blanc sur le toner fluide

Xeikon, qui présentait en avant-première son projet Trillum, fondé sur le principe de toner fluide (ou toner à haute viscosité), vient de publier en collaboration avec le bureau IT Strategies un livre blanc consacré aux caractéristiques de cette technologie et à ses avantages.

Le document retrace les origines du toner fluide depuis les premiers brevets déposés par les Australiens Metcalfe et Wright, en 1953. Il lui attribue quatre avantages principaux, par rapport au toner sec : un meilleur contrôle de la taille des particules, une économie de matière premières, des vitesses linéaires plus élevées (théoriquement jusqu'à 300 m/min dans le cas de la technologie Xeikon) et un moindre dégagement de chaleur lors de fixation. En conclusion, le toner liquide allie haute vitesse et coûts réduits, ce qui en fait une technologie efficace dans les applications à haut volume.

Dans le numéro 6 de Nouvelles Graphiques, fin juin, notre chroniqueur Andrew Tribute dressera l'état des lieux du toner liquide et donnera sa propre vision de l'avenir de cette technologie.

En savoir plus sur: