Un nouveau patron pour manroland sheetfed

20/02/12 à 18:00 - Mise à jour à 17:59

Source: Nouvelles Graphiques

Tony Langley, l'homme d'affaires britannique qui a racheté l'activité plano de manroland, a placé aux commandes de l'entreprise un homme de confiance, Alfred Rothlander.

M. Rothlander, 66 ans, a dirigé auparavant deux filiales allemandes du groupe Langley, Claudius Peters (construction de machines) et Piller (systèmes électriques), avant de se retirer à la mi-2010. Resté en contact avec Tony Langley, il a accepté de sortir de sa retraite pour relancer manroland sheetfed.

"Alfred sait exactement comment nous travaillons quand nous reprenons une entreprise. C'est un directeur très expérimenté, sur lequel on peut compter dans une phase de transition entre l'ancienne direction assez institutionnelle de manroland AG et notre propre approche, plus flexible", a commenté M. Langley.

Dans une interview donnée à notre confrère Deutscher Drucker, Marcus Pabsch, porte-parole de manroland sheetfed, a indiqué que l'entreprise allait se focaliser sur les séries Roland 500, 700 et 900 (du format 50x70 jusqu'à 130x185 cm, format actuel de la plus grande Roland 900). Le maintien des séries Roland 50 (format 36x52 cm) et Roland 200 (version de base dans le format 50x70) semble incertain.

Le pôle rotativiste de manroland devrait lui aussi passer dans les prochains mois sous une nouvelle direction. Son nouveau propriétaire, le groupe Possehl, cherche un candidat extérieur pour ce poste. Il semble qu'aucune candidature interne ne se dégage.

Gerd Finkbeiner, l'ex-patron de manroland, conserve un rôle de conseiller auprès de Possehl, mais il ne dirigera plus l'entreprise. Dans l'intervalle, la direction est assurée par Uwe Lüders, président du conseil d'administration de Possehl, mais ses autres tâches ne lui permettront pas de prolonger longtemps l'intérim.

En savoir plus sur: