Une solution pour 100 des 108 ex-collaborateurs du département offset de Symeta

23/03/15 à 00:00 - Mise à jour à 22/03/15 à 23:59

Source: Nouvelles Graphiques

Un peu plus d'un an après que le département offset de Symeta a annoncé son intention de mettre un terme à ses activités, 100 des 108 collaborateurs concernés ont pu retrouver un emploi. Certains grâce au reclassement interne, d'autres de leur propre initiative.

Une solution pour 100 des 108 ex-collaborateurs du département offset de Symeta

Aujourd'hui, 59 d'entre eux ont retrouvé un emploi fixe au sein de Colruyt Group, alors que 4 autres collaborateurs y travaillent en ce moment pour une période déterminée. 23 personnes ont retrouvé un emploi à l'extérieur de l'entreprise, tandis que 8 collaborateurs ont opté pour la prépension. Notons également que 2 travailleurs suivent une nouvelle formation et que 4 sont en congé de maladie de longue durée. 8 ex-collaborateurs bénéficient encore à l'heure actuelle d'un accompagnement du VDAB.

Parole tenue

À l'entame des négociations avec les représentants de travailleurs en mai 2014, Symeta s'était engagé à oeuvrer pour le reclassement maximal au sein de Colruyt Group des 108 collaborateurs concernés par la fermeture. Aujourd'hui, environ 6 travailleurs sur 10 ont retrouvé un emploi à durée indéterminée au sein du groupe. " Cela montre que nous avons tenu parole. Nos conseillers en orientation ont tout d'abord accompagné les collaborateurs de Symeta dans la recherche d'un nouveau poste au sein du groupe ", explique Philip D'hooge, directeur de Symeta. " Le résultat pour le moins positif que nous pouvons annoncer aujourd'hui est le fruit de l'accompagnement convenu dans le plan social, conjugué aux initiatives propres de ces collaborateurs. Dans une restructuration telle que nous l'avons connue, l'entreprise ne peut malheureusement pas tout solutionner. Cela n'est possible que lorsque toutes les parties sont prêtes à prendre leurs responsabilités : les travailleurs mêmes, leurs représentants, l'entreprise, les services de facilitation... "

Surcapacité

Le 14 février, Symeta, le spécialiste en solutions d'impression et de gestion de documents de Colruyt Group, annonçait son intention de mettre un terme aux activités de son département d'impression offset situé à la Beertsestraat, à Hal. En cause : l'émergence des médias numériques personnalisés, des économies sur les dépenses en communication de masse et la surcapacité structurelle sur le marché de l'impression offset, lesquelles ont entraîné des pertes structurelles considérables ces 3 dernières années. Symeta, désormais installé sur le site de Brukom à Sint-Pieters Leeuw, compte encore 180 collaborateurs. L'entreprise se concentre désormais sur la communication personnalisée et la gestion de documents.

En savoir plus sur:

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos