Verstraete IML ouvre un site de production aux États-Unis

10/10/16 à 00:40 - Mise à jour à 12:09

Le samedi 8 octobre, Koen Verstraete a annoncé que Verstraete IML, situé à Maldegem, allait ouvrir son premier site de production aux Etats-Unis l'an prochain. Par ailleurs, Verstraete IML agrandit sa capacité de production en Belgique, ce qui créera quelque 55 emplois supplémentaires.

Verstraete IML ouvre un site de production aux États-Unis

Extrait du communiqué :

Au cours des prochains mois, Verstraete IML - le fabricant d'étiquettes " in-mould labels " (IML) - va démarrer la construction de son nouveau site de production à Clarksville, dans le Tennessee (États-Unis), aux côtés de sa société mère, Constantia Flexibles. Ce nouveau site permettra à Verstraete IML de se rapprocher de ses clients américains, soit le plus important marché de croissance des étiquettes IML en dehors de l'Europe. Le site, dont la production commencera au deuxième semestre 2017, comptera plusieurs lignes de presse et de finition, et permettra la création de quelque 55 emplois. Verstraete IML prévoit d'investir 18 millions d'euros (20 millions de dollars américains) dans sa nouvelle usine américaine dans un délai de trois ans.

Koen Verstraete : " L'unité de production nord-américaine sera dirigée de la même façon que Verstraete IML Belgique en termes de qualité et de processus de production. Reflétant ainsi 28 années de savoir-faire dans le domaine de l'IML. "

Les deux usines belges, à Maldegem et Ursel, vont conserver les mêmes capacités de production. " La nouvelle usine d'Amérique du Nord va nous permettre de réduire les délais de production et répondre plus efficacement à la demande du marché en Amérique du Nord mais aussi en Europe, Asie, au Moyen-Orient, Amérique latine, Russie et dans la CEI. "

IML - anciennement Drukkerij Verstraete - a 25 ans d'expérience dans l'IML. Jusqu'à aujourd'hui, la production des étiquettes se faisait exclusivement en Belgique, dans les usines de Maldegem et d'Ursel. 65% des étiquettes sont destinées au marché européen, et 35 % sont exportées en Asie, au Moyen-Orient, en Russie, et en Amérique du Nord et du Sud.

En savoir plus sur: