Xerox se scinde en deux

08/02/16 à 00:30 - Mise à jour à 00:30

Le groupe américain Xerox a annoncé son intention de se scinder en deux sociétés indépendantes d'ici la fin de l'année.

Xerox se scinde en deux

Tout comme l'a déjà fait HP, Xerox se scindera aussi prochainement pour séparer ses activités historiques de matériel d'impression de celles de services d'externalisation pour les entreprises.

L'entreprise américaine, basée dans le Connecticut, précise que la scission créera une entreprise de "technologies du document" de 11 milliards de dollars et une société d'externalisation de processus d'affaires de sept milliards. La scission de l'entreprise, qui devrait être effective d'ici la fin de l'année, devrait générer 2,4 milliards de dollars d'économies au cours des trois prochaines années. Selon Xerox, qui compte 130 000 salariés à travers le monde, la direction et le nom des nouvelles entités doivent encore être décidés.

Le fabricant d'imprimantes et de photocopieurs prévoit d'accorder trois sièges du conseil d'administration de la nouvelle société de services à l'investisseur activiste Carl Icahn, qui possède 8,13% de son capital.

Carl Icahn avait annoncé en novembre son entrée au capital de Xerox avant d'expliquer vouloir demander une représentation au conseil pour l'inciter à étudier différentes options stratégiques.

Interrogée sur CNBC, Ursula Burns, directrice générale de Xerox, a déclaré que Carl Icahn n'était pour rien dans la décision de scinder en deux l'entreprise.

L'investisseur activiste peut pourtant se targuer d'avoir réussi à convaincre plusieurs entreprises de scinder leur activité à forte croissance du reste du groupe, dont eBay qui s'est séparé de Paypal.

Le groupe, dont la valeur boursière a chuté de plus de 30% sur les 12 derniers mois, cherche à développer ses activités de logiciels et de services pour compenser le ralentissement de la demande d'imprimantes. Et le démantèlement devrait simplifier l'organisation de Xerox : "Les réalités du marché actuel demandent une agilité et une flexibilité plus grandes, une capacité à innover et à adapter la technologie aux besoins en constante évolution des clients, ainsi qu'une approche plus ciblée et efficace des opérations et de l'allocation du capital", précise le groupe dans un communiqué.

En savoir plus sur: