BDMO et Du Caju Printing annoncent leur fusion

BDMO et Du Caju Printing annoncent leur fusion

Le 9 janvier, BDMO et Du Caju Printing ont annoncé leur volonté de fusionner sous l'égide de la holding Karel Van Mander. L'association des actionnariats des deux sociétés rend possible une collaboration plus étroite, de nature à soutenir la poursuite de la croissance des activités.

Le télégramme supplanté par la messagerie instantanée

Le télégramme supplanté par la messagerie instantanée

Le 29 décembre, Proximus mettra définitivement fin à son service d'envoi de télégrammes. Alors que dans la plupart des pays européens ce service de communication fait déjà partie du passé, Proximus a envoyé en 2016 quelque 13.000 télégrammes en version papier. Cette année, le nombre d'envois est passé à 8.000.

Pitches de start-ups pour la victoire

Pitches de start-ups pour la victoire

Trois minutes pour convaincre des centaines d'entrepreneurs plutôt exigeants du bien-fondé de votre projet commercial... C'était le défi du troisième Demo Day organisé le 30 novembre par Start it @KBC. Cette compétition voit s'affronter les start-ups les plus prometteuses dans le cadre d'une présentation publique de leurs innovations. En vue du Demo Day, les start-ups bénéficient d'un coaching intensif offert par une équipe d'investisseurs expérimentés et d'experts de l'art oratoire.

Le Black Friday s'empare du (e-)commerce belge

Le Black Friday s'empare du (e-)commerce belge

Journée de promotions importée des États-Unis, ce phénomène devient incontournable sur la Toile, où les promotions foisonnent sur les sites de commerce en ligne. La Belgique n'est pas épargnée. Dans le secteur graphique, Flyer.be et Pixartprinting font figure de pionniers.

La Belgian Association of Marketing est lancée

La Belgian Association of Marketing est lancée

BAM, abréviation de Belgian Association of Marketing, a été officiellement lancée le 14 septembre. BAM est une plateforme destinée à tout professionnel du marketing ouvrant en Belgique.

La moitié des entreprises belges utilisent l'intelligence artificielle ou d'autres technologies

La moitié des entreprises belges utilisent l'intelligence artificielle ou d'autres technologies

Les entreprises belges se préparent à l'impact de l'intelligence artificielle et d'autres technologies émergentes. Cela ressort d'une enquête réalisée auprès des chefs d'entreprises belges, dirigeants et autres décideurs. Près de la moitié des personnes interrogées ont un à cinq projets numériques en cours dans son organisation.

Retour du pionnier de Printdeal

Retour du pionnier de Printdeal

L'entrepreneur néerlandais Marco Aarnink, qui avait vendu son imprimerie en ligne Drukwerkdeal (active en Belgique sous le nom Printdeal.be) pour 24 millions d'euros à Vistaprint en 2004, fait son retour dans l'industrie graphique. Le nouveau site " Print.com " devrait ouvrir au début de l'an prochain.

Komori partenaire d'Highcon pour l'Europe également

Komori partenaire d'Highcon pour l'Europe également

Le partenariat existant entre Komori et Highcon pour le Japon et les États-Unis est étendu en Europe. Le constructeur de presses va assurer la vente et le SAV des machines numériques de découpe laser et de gaufrage Highcon en France, en Italie, au Royaume-Uni et aux Pays-bas.

Année record pour De Persgroep

Année record pour De Persgroep

De Persgroep, groupe de presse actif aux Pays-Bas, en Belgique et au Danemark, a bouclé son exercice 2016 sur un chiffre d'affaires de 1 455 millions d'euros (+9 %), signant un nouveau record historique pour l'entreprise.

CirclePrinters et Roto Smeets Group ont fusionné

CirclePrinters et Roto Smeets Group ont fusionné

Début février, la fusion entre l'opérateur européen CirclePrinters et le Hollandais Roto Smeets Group (RSG) avait été annoncée. Joost de Haas, à présent Executive Director de CirclePrinters et CEO de RSG, associe cette union des forces à "un désir de consolidation de longue durée dans notre industrie. "

Febelgra: le projet AIP compromet la compétitivité des entreprises graphiques

Febelgra: le projet AIP compromet la compétitivité des entreprises graphiques

La Fédération belge des entreprises graphiques émet de sérieuses réserves quant au projet d'AIP. Cet accord suppose une marge salariale maximum de 1,1%. Selon Febelgra, l'accord doit tenir compte de la situation spécifique de l'industrie graphique et du maintien de l'emploi et de la compétitivité.