Le calendrier papier retrouve la cote

23/01/19 à 21:00 - Mise à jour à 21/01/19 à 09:15
Du Nouvelles Graphiques du 24/01/19

À l'époque des smartphones et des tablettes, le calendrier papier semble retrouver un regain d'intérêt en Belgique. Surtout dans le monde des entreprises et des industries pour qui le calendrier reste un incontournable cadeau publicitaire pour entretenir le réseau.

Le marché des calendriers se porte bien en Belgique. C'est en tout cas ce qui ressort des témoignages des imprimeurs-éditeurs Imprimerie Émile Oleffe SA, Stockmans Kalenders SPRL et De Prest Imprimerie Éditions SA. L'imprimerie Oleffe, basée à Court-Saint-Etienne, déclare même une production stable de 4 millions de calendriers par an. Fort de 70 ans d'expérience, c'est sans doute le plus grand fabricant éditeur de calendriers en Belgique avec un chiffre d'affaires de plus de 3500000 euros. Pour De Prest aussi, la vente de calendriers reste stable avec des clients fidèles. Basée à Beernem, De Prest tire son épingle du jeu avec une production avoisinant les 100000 calendriers par an. Tandis que Stockmans Kalenders, filiale d'Antilope De Bie à Duffel, constate une relance du calendrier à forte valeur ajoutée et des agendas jamais autant vendus pour 2019. La production de calendriers représente chez ce spécialiste du calendrier sur mesure et du livre d'art des centaines de milliers de calendriers par an.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Nouvelles Graphiques gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré