Mise à niveau de l'Océ LabelStream série 4000

Canon a annoncé de nouveaux modes d'impression et des mises à niveau de productivité pour sa série Océ LabelStream 4000. Celle-ci imprime jusqu'à 75 m/min à la résolution de 1 080 dpi. Cette vitesse élevée et sa largeur d'impression de 16 pouces lui permettent d'atteindre la productivité record de 1 845 m2/heure, dit le constructeur.
...

Canon a annoncé de nouveaux modes d'impression et des mises à niveau de productivité pour sa série Océ LabelStream 4000. Celle-ci imprime jusqu'à 75 m/min à la résolution de 1 080 dpi. Cette vitesse élevée et sa largeur d'impression de 16 pouces lui permettent d'atteindre la productivité record de 1 845 m2/heure, dit le constructeur.L'Océ LabelStream 4000 est une presse UV à quatre ou cinq couleurs (CMJN plus le blanc), conçue pour la production d'étiquettes autoadhésives. Elle offre désormais deux modes d'impression : Qualité et Performance. La presse est disponible en exécution bobine-bobine, mais elle peut être transformée en une configuration hybride complète, avec groupe flexo et unités de finition, le tout en un seul passage.Modes d'impression améliorésLe nouveau mode Qualité offre une résolution de 720 x 1 080 dpi à la vitesse de 50 m/min. Il est capable de reproduire 94 % du nuancier Pantone à partir des encres CMJN. Un pouvoir couvrant élevé est rendu possible par la combinaison de l'encre à pigments Océ LabelStream et de la technologie de tête d'impression Xaar 2001. L'opacité en un seul passage du blanc est supérieure à 73 %, ce qui est comparable aux technologies flexo conventionnelles, selon le constructeur. Les transformateurs d'étiquettes désireux d'atteindre le niveau de la sérigraphie peuvent dépasser un taux d'opacité de 80 % en diminuant légèrement la vitesse d'impression.Le mode Performance amélioré produit 75 m/min à la résolution de 720 x 720 dpi. L'opacité du blanc dans ce mode dépasse encore les 65 %.Hall 4-A5Le constructeur d'imprimantes jet d'encre grand format Roland DG Corporation met l'accent sur la production/finition à la demande de petites quantités d'étiquettes, et ce aussi bien à des fins de production que pour la réalisation de tirages d'épreuve. Ce pour quoi il propose des systèmes intégrés d'impression-dé-coupe dans sa gamme.Hall 9-C16Xeikon entend aider les fabricants d'étiquettes à réaliser leur transition numérique et lance pour ce faire l'outil TRANSFORM à Labelexpo Europe 2019. Le constructeur a mis en ligne le site transform.xeikon. com où il partage son expertise et ses connaissances dans le domaine de l'impression numérique d'étiquettes et de la transformation digitale. Les entreprises intéressées peuvent le consulter librement et se faire conseiller sur la configuration de machine idéale pour elles en répondant à quelques questions. Filip Weymans, VP Marketing de Xeikon : " La voie de la transformation numérique est différente pour chaque entreprise, car elle dépend de sa stratégie, de son choix de technologie d'impression, de ses besoins en termes de flux de production, de processus de finition et d'ennoblissement, etc. Avec TRANSFORM, nous proposons un outil avec lequel nous pouvons les accompagner dans ce processus. "Xeikon propose trois configurations de machine en démonstration durant le salon :un système d'entrée pour les entreprises désireuses de miser sur un volume de production d'étiquettes de seulement 1 000 mètres courants par jour. Ce " Label Discovery Package " se compose d'une presse numérique Xeikon 3030 de 330 mm de laize et d'une unité Dcoat (vernissage, découpe semi-rotative et rebobinage). À côté de la quadrichromie, la configuration peut imprimer le blanc pour les applications sur supports transparents et métallisés.le modèle phare Xeikon CX500 de 520 mm de largeur d'impression qui imprimera des étiquettes de produits alimentaires et de bouteilles de vin. La presse utilise les nouveaux toners QB spécialement mis au point pour les étiquettes d'aliments et conformes aux exigences en matière de sécurité alimentaire.la presse jet d'encre UV Xeikon PX3000 (jusqu'à 50 m/min) qui produira des étiquettes de produits de santé et de beauté. Celle-ci est équipée de la technologie de séchage Xeikon Panther DuraCure, combinaison de séchage UV LED et par lampe au mercure conventionnelle en un seul passage. De quoi obtenir, assure le constructeur, un film d'encre très résistant aux produits chimiques, à la température, aux rayons solaires et à l'abrasion mécanique.Xeikon est présente sur le stand de sa maison mère Flint, qui outre les presses à toner et jet d'encre de Xeikon, expose ses plaques flexo, ses encres pour presses petite laize et les systèmes numériques de gravure flexo ThermoFlexX.Xeikon est aussi partie prenante de la Flexible Packaging Arena de Labelexpo. Elle y présente ses solutions numériques dédiées à l'impression, au pelliculage et à la fabrication de poches souples.Hall 5-C28Konica Minolta montre l'AccurioLabel 230 pour la première fois au grand public.Cette presse est la toute nouvelle version de la presse numérique à toner du constructeur japonais. Si elle semble identique de l'extérieur à sa devancière, la Konica Minolta AccurioLabel 190, la nouvelle AccurioLabel 230 présente un certain nombre d'améliorations. Le constructeur fait état d'une vitesse 73 % plus élevée, d'une productivité accrue, d'une option de surimpression, d'une absence de préchauffage, d'une réduction de la gâche et d'un repérage plus précis.La presse a été développée et est construite en Europe en collaboration avec la société danoise Grafisk Maskinfabrik (GM). L'AccurioLabel 230 est basée sur la technologie de l'AccurioPress et est destinée au segment petit et moyen du secteur de l'étiquette. Le système d'impression à toner convient aussi bien pour les imprimeurs d'étiquettes que pour les marques, les imprimeurs d'emballages et les imprimeurs commerciaux, dit Konica Minolta.Hall 8-C12/C19Screen vient de finaliser le développement d'une nouvelle encre bleue pour sa presse numérique à étiquettes haut de gamme Truepress Jet L350UV+, qui imprime jusqu'à 60 m/min. La possibilité d'imprimer le bleu en plus des couleurs CMJN conventionnelles et du blanc permet de reproduire les bleus dans les logos d'entreprises ou sur les emballages de produits cosmétiques ou de santé, pour lesquels ce type de teintes est fort prisé.Hall 9-B30Domino montrera les possibilités de l'imprimante numérique à jet d'encre UV K600i. Le système d'impression à jet d'encre de 445 mm de large à double barre de têtes sera intégré avec une unité Omega SRI d'ABG (refente, enroulement et inspection) et produira des codes en haute résolution, vérifiés à 100 % et lisibles par machine, sur les étiquettes découpées. Domino : " La K600i est notre réponse à la demande d'impression à haute vitesse de données variables de haute qualité telles que du texte, des numéros séquentiels, des codes à barres et des codes linéaires 2D, y compris les codes QR. Elle peut imprimer ces éléments à une vitesse qui peut aller jusqu'à 150 m/min et dans une résolution de 600 x 600 dpi. "Hall 9-A60/B50Heidelberg/Gallus signe une première avec la Digital Printbar de 430 mm de large. Cette unité jet d'encre a été mise au point pour imprimer un blanc numérique offrant un degré d'opacité élevé, présenté comme comparable à du blanc sérigraphié. La nouvelle Digital Printbar sera montrée sur une presse conventionnelle Gallus Labelmaster, mais elle peut aussi être intégrée dans d'autres machines, dont les Gallus Labelfire et Gallus RCS 430.Un changement d'unité de découpe rotative peut désormais s'opérer en moins d'une minute avec la nouvelle Rotary Die-Cut Unit Quick, présentée en démonstration sur la Gallus Labelmaster Advanced.Une démonstration de la campagne " Your Smoothie " sera proposée sur la presse hybride Gallus Labelfire. Le visuel de l'étiquette autoadhésive change au fil du tirage en fonction des ingrédients du smoothie. Heidelberg utilise à cet égard la dénomination " iVDP ", c'est-à-dire impression industrielle de données variables, chaque étiquette individuelle pouvant être différente des autres. Impression numérique et techniques d'impression/ennoblissement conventionnelles peuvent être combinées sur une presse hybride.Des démonstrations seront également proposées sur la Gallus Smartfire, presse jet d'encre numérique (CMJN) d'entrée de gamme lancée en juin de l'année dernière. Cette machine est équipée de têtes à jet d'encre aqueuse Memjet. Vitesse : 9 m/min à 1 600 x 1 600 dpi ; 18 m/min à 1 600 x 800 dpi ; productivité maximale de 238 m2/min.Hall 5-B28/C31Bobst met en avant ce que l'entreprise appelle une réinvention de l'encrage flexo : le nouveau système Ink-on-Demand (IoD) tourne résolument le dos aux encriers et chambres à racle traditionnels. La deuxième composante de la solution est HALL (Highly Automated Liquids), station de mélange compacte et entièrement automatisée, qui convient pour le dosage de très petites quantités d'encres PMS. Le troisième pilier de la nouvelle approche de la flexographie de Bobst est le système DigiColor. Celui-ci est fondé sur l'impression à partir d'une série standardisée de sept couleurs permettant de simuler la quasi-totalité des tons PMS. Toutes ces nouveautés ont conduit notamment à la mise au point d'une machine flexo hybride intégrant la technologie jet d'encre Mouvent. Mouvent est le bras " jet d'encre " de Bobst, qui en montre également la presse numérique à étiquettes LB702-WB avec encres aqueuses à 100 % sans COV. Caractéristiques techniques : jusqu'à 100 m/min ; 1 200 dpi ; 6 couleurs. Encore de Bobst au Labelexpo : la presse flexo UV en ligne M1X de 370 mm et la Bobst M6 avec groupe d'impression V-Flower. Bobst : " Avec V-Flower, les changements de travaux peuvent s'opérer à la volée en moins d'une minute. "Hall 11-A50Screen montre ses presses jet d'encre Truepress Jet L350UV pouvant atteindre des vitesses de 60 m/min. Des démonstrations seront proposées avec des étiquettes autoadhésives, des poches souples, des étiquettes pharmaceutiques et des étuis cosmétiques. La Truepress Jet L350UV + LM permet d'utiliser des encres à faible migration, pour lesquelles il existe une couleur orange en option.Hall 9-B30Nilpeter, désormais centenaire, expose deux de ses presses flexo FA-Line.La première est la FA-Line de 17" de largeur d'impression, équipée pour la dorure à froid et le pelliculage et qui dispose d'une nouvelle unité de découpe semi-rotative à grande vitesse. La presse est présentée en démonstration avec deux nouvelles technologies : High-Build InkJet Varnish et High Opacity White InkJet. Elle imprimera des étiquettes de vin et de boissons.La deuxième presse exposée est la toute nouvelle FA-Line multisupports de 22" avec Quick-Change Die Station (unité de découpe à changement rapide), pelliculage UV et séchage par LED UV. Nilpeter entend montrer avec quelle efficacité redoutable cette machine permet d'imprimer toutes sortes d'emballages souples pour aliments et boissons.Hall 7-B35/B41Albertin revendique l'assortiment le plus étendu de toute l'Italie en matière de clichés d'imprimerie. L'entreprise dispose à cet effet d'une usine de 3 000 m2 dans la région milanaise. Les clichés y sont fabriqués quotidiennement à partir de matériaux tels que le magnésium, le laiton, le cuivre et le caoutchouc. Albertin produit aussi des plaques flexo.Albertin vient au Labelexpo avec un nouveau produit appelé SRP (Smart Register Plate System). Il s'agit d'une plaque en acier sur laquelle les fabricants d'étiquettes peuvent monter tout cliché de tout matériau. Le système autorise également un échange rapide des clichés, par exemple celui qui porte le millésime à imprimer sur une étiquette de vin.Les clichés sont fixés directement par un dispositif sur le rouleau à structure nid d'abeilles de la presse. Le système SRP ne nécessite donc aucune adaptation de la machine.Hall 7-B20La société néerlandaise LaserClean expose deux nouvelles versions de ses machines de nettoyage par laser ALCS.L'ALCS 1000 S(F) est une solution dédiée au nettoyage hors machine des cylindres tramés et des manchons des presses petite laize.Elle convient pour les cylindres et manchons d'étiquettes jusqu'à 100 cm de long et d'un poids maximal de 25 kg, pour un diamètre de minimum 50 mm et maximum 200 mm. La dépose des pignons et paliers n'est plus nécessaire et le nettoyage d'un cylindre prend environ 7 minutes. Cette machine, dit le fabricant, convient pour les imprimeries professionnelles désireuses d'internaliser le nettoyage par laser.La nouvelle machine ALCS 2100 S(F) pour le nettoyage des manchons sera également présentée en démonstration. LaserClean invite les visiteurs à venir avec un anilox ou un manchon à faire nettoyer sur le stand.Hall 7-D18DG press, ex-Drent Goebel, montre les évolutions les plus récentes dans le domaine des rotatives offset hybrides.La société, qui a son siège aux Pays-Bas, présente ainsi la toute dernière version de la plateforme machine modulaire Vision. Les configurations peuvent facilement être modifiées ou étendues par ajout de modules supplémentaires de découpe, forage, numérotage mécanique et numérique, coupe en feuilles, pliage, dorure à chaud/à froid, perforation, alimentation par picots, etc. Des unités d'impression flexo, hélio et numérique peuvent être ajoutées à la presse offset.Les presses sont utilisées pour la production d'étiquettes et d'emballages souples, d'imprimés sécurisés, de mailings et d'imprimés commerciaux.Hall 7-A41Le visiteur en quête d'un système d'impression jet d'encre numérique d'étiquettes financièrement accessible et très compact peut se rendre sur le stand C05 du Hall 9. Il y trouvera les presses TrojanLabel d'Astronova. Ces modèles de table utilisent des encres à colorants. Tout comme d'ailleurs la nouvelle QuickLabel QL-120X, autre presse de table.Afinia Label montre son imprimante à étiquettes de table sur le stand d'HP (Hall 5-Patio). Ce fabricant OEM intègre le système d'impression thermique HP SI-1300.UniNet (Hall 8-B08) lance son imprimante jet d'encre à étiquettes bobine-bobine iColor 200 (encres à pigments ou colorants) et montre l'iColor 700 à toner.L'acquisition d'une telle imprimante compacte peut être envisagée pour différentes raisons : pour des premiers pas prudents dans le secteur de l'étiquette, comme extension abordable d'un parc de machines existant, ou pour la production en interne d'étiquettes de produits propres.Esko montre son écosystème complet pour la production d'étiquettes. Celui-ci se compose du serveur de flux automatisé évolutif Automation Engine, de la plate-forme Web de gestion de projets WebCenter, de l'assistant de paramétrage du clichage et du tramage flexo Print Control Wizard, ainsi que de la nouvelle génération de l'éditeur prépresse ArtPro+ et du logiciel de conception d'emballages en 3D Studio. Le système d'exposition de clichés flexo Esko CDI Crystal 4835 XPS est une nouveauté. AVT, fabricant de systèmes d'inspection en ligne, sera présent sur le stand d'Esko. Des démonstrations seront proposées avec AutoSet d'AVT, qui prend en charge l'envoi automatique des données d'Esko Automation Engine vers les systèmes d'inspection automatique des imprimés d'AVT sur la presse. De quoi garantir des calages plus rapides, une réduction des interventions manuelles en cours de tirage, un meilleur contrôle du processus et une qualité d'impression constante, dit Esko. Esko montre en outre des flux inspirés des " meilleures pratiques " pour la production d'étiquettes et d'emballages souples.Hall 3-C60HP va une fois de plus montrer une foule d'applications pour lesquelles le constructeur entrevoit de belles perspectives de croissance, notamment dans des domaines comme la pharma, la protection des marques, les emballages alimentaires, les étiquettes moulées, les emballages souples et les manchons. Tout cela bien sûr étant censé être imprimé sur les presses numériques HP Indigo et ennobli sur les machines d'entreprises partenaires. Cette étroite collaboration avec d'autres constructeurs est le moteur qui permet à HP d'étendre en permanence son univers dédié à la production d'étiquettes et d'emballages.Une des presses numériques montrées est la HP Indigo 8000 de 340 mm de large, une petite laize (alimentation par bobine) qui imprime jusqu'à 80 m/min (60 m/min en quadrichromie). Elle sera associée à la machine de découpe Fast Track d'ABG. Des démos seront également proposées sur la HP Indigo 6900 (même laize, 30 m/min en mode quadri).HP Digital Pouch FactoryLabelexpo verra le lancement de la HP Digital Pouch Factory, dédiée à la fabrication de poches souples. Celle-ci se compose d'une presse numérique HP Indigo 20000, du système Pack Ready Lamination et d'une machine de Karlville pour la confection des poches souples proprement dites. Les visiteurs sont invités à venir personnaliser leurs propres manchons rétractables et sachets sur le stand. Ils pourront récupérer les échantillons sur le stand d'HP lors des happy hours.Ennoblissement numériqueHP fera en outre l'étalage de ses possibilités étendues en matière d'ennoblissement numérique. L'encre ElectroInk Silver peut ainsi servir de base à la création d'un large éventail de couleurs métalliques. La machine d'ennoblissement numérique en ligne HP Indigo GEM permet quant à elle d'apposer des vernis (sélectifs) de différentes épaisseurs et ou des films sur le support imprimé en un seul passage. Le point de départ est un seul et même fichier de conception paramétré à la fois pour l'impression et l'ennoblissement. L'impression en ligne sera montrée sur la presse numérique HP Indigo 6900, associée à la DM-Jetliner de Kurz. Celle-ci permet d'enrichir l'imprimé d'éléments variables à la feuille métallique.HP apporte sa pierre à la lutte contre la contrefaçon avec ses encres Indigo ElectroInk Invisible Blue et Yellow, visibles lorsqu'elles sont exposées à une lumière UV. Un écosystème complet peut être déployé autour de celles-ci : logiciel, solutions Cloud, traçabilité, etc.HP montre aussi un flux de production web-to-pack qui automatise l'ensemble de la chaîne de production et met en place une collaboration efficiente avec les marques. Tout cela plus tout le reste comme la plate-forme HP PrintOS Marketplace où les imprimeurs de production peuvent venir partager leurs propres applications à bon prix et s'éviter ainsi de réinventer la roue.Hall 5-PatioCERM (ERP/MIS) se focalise sur la business intelligence avec " Smart BI ". Cet outil a pour vocation d'aider à analyser les performances de l'entreprise aux niveaux vente et production. Son tableau de bord personnalisé peut être visualisé à l'écran d'un smartphone ou d'une tablette. L'une de ses fonctionnalités les plus récentes est " Live Monitor ", qui montre toutes les machines de production de l'utilisateur et renseigne leur état actuel. Lors du salon, un lien sera créé dans le Cloud pour afficher les performances de machines en production à ce moment sur les stands d'entreprises partenaires.CERM organise aussi sur son stand une Integration Arena avec des mini-séminaires.Hall 6-A42Durst a mis à jour sa gamme existante et se dit sur le point de lancer un nouveau modèle.Les presse à jet d'encre en un seul passage Tau 330 RSC et Tau 330 RSC E UV ont été mises sur le marché voici deux ans. Plus de 50 exemplaires en ont été installés dans le monde depuis. Parmi les nouveautés, on note un blanc à haute opacité et un mode à grande vitesse pour l'impression du blanc.Une attention particulière est également portée au portefeuille de logiciels de Durst, avec de nouvelles fonctionnalités pour Durst Workflow Label, associé au Durst SmartShop, et des progiciels d'intégration axés sur l'Industrie 4.0.Hall 9-C50Le constructeur mécanique néerlandais montre pour la première fois la presse EF Symjet avec un module d'impression jet d'encre numérique Domino N617i sur une laize élargie de 17"/430 mm. La presse dispose de cinq groupes flexo, d'une unité de marquage à froid numérique, d'une unité de dorure Kurz et de possibilités de pelliculage et de découpe à la forme.Hall 11-C20Le European Converter of the Year Award a été créé cette année à l'occasion du 40e anniversaire de Labelexpo Europe à Bruxelles. Quatre finalistes sont en lice : CS Labels (Angleterre), Marzek Etiketten + Packaging GmbH (Autriche), Reynders (Belgique) et Stratus Packaging (France).Ce prix récompense l'imprimeur/transformateur qui aura su sortir du lot l'année précédente tout en répondant à un certain nombre d'autres critères.Il sera remis le 24 septembre lors d'un dîner de gala organisé au soir du premier jour de Labelexpo Europe.Avec ces nouvelles machines à toner CMJN capables d'imprimer 23,4 m/min, Mark Andy vise à rendre la production des étiquettes plus économique. La Digital Pro 1 est une presse bobine-bobine entièrement numérique (prix 199 000 dollars), et la Digital Pro 3 une hybride intégrée (295 000 dollars).La Digital Pro 1 de 12,5 cm de large est équipée d'un dérouleur et d'un enrouleur. La Digital Pro 3 peut être associée à une station de découpe à la forme ou recevoir un module de découpe semi-rotative.Hall 4-C45Mimaki Europe proposera des démonstrations de l'imprimante à plat UJF-7151plus à LED UV, conçue pour imprimer directement sur des objets. De quoi produire de petites quantités d'emballages, des maquettes et des supports autocollants. La UJF-7151plus est compatible avec l'encre métallique Mimaki MUH-100-Si permettant d'imprimer directement sur des contenant tels que des bouteilles en verre réutilisables.La UCJV300-75 avec séchage UV/LED de 800 mm sera également exposée. Principales caractéristiques : un même appareil pour l'impression et la découpe ; choix entre 4 ou 7 couleurs, blanc compris ; encre certifiée Greenguard Gold et pouvant donc être utilisée pour les écoles et les hôpitaux. L'appareil convient notamment pour des applications sur film transparent, comme pour les étiquettes et les emballages souples.À voir également sur le stand, le Mimaki CFL-605RT est un traceur de découpe à plat offrant une surface maximale de 610 x 510 mm. L'appareil dispose de différents outils dédiés à la découpe et au rainage, ce qui le rend approprié pour la finition d'emballages et d'échantillons.Hall 8-A40