Magazine Emballages et Etiquettes no. 01 | 14 mars 2019

cover Magazine Emballages et Etiquettes

Lire Magazine Emballages et Etiquettes numérique

Nouvelle ligne de production pour canettes sur le site gantois

Vue web

Avec couches barrières, refermables et mieux recyclables

Les emballages avec couches barrières et refermables sont devenus incontournables pour garantir la durabilité minimale des aliments jusqu'à la date souhaitée. Ils contribuent ainsi à la lutte contre le gaspillage de nourriture. Divers développements techniques récents promeuvent des matériaux plus simples du point de vue de leur composition et partant, plus faciles à recycler. Ce qui rentre tout à fait dans les cordes de Pack4Food, dont la devise est " Halte au gaspillage alimentaire par un emballage optimal ".

LES EMBALLAGES ALIMENTAIRES POURSUIVENT LEUR DÉVELOPPEMENT

Nouvelle ligne de production pour canettes sur le site gantois

Coca-Cola et la Belgique, c'est une longue histoire. Le fabricant de sodas est présent chez nous depuis 90 ans et il vient de célébrer le 50e anniversaire de son site de production et de distribution à Gand. Et d'annoncer dans la foulée un investissement de 27,9 millions d'euros dans une nouvelle ligne pour canettes. Le montant consacré depuis 2015 à la modernisation de l'implantation gantoise dépasse ainsi les 100 millions d'euros.

COCA-COLA INVESTIT 27,9 MILLIONS D'EUROS

Pochette à boisson monomatière

La dernière édition de ProSweets a été dominée par les innovations dans le domaine des techniques d'ennoblissement, les connexions numériques dans le processus d'emballage et surtout le souci du durable. Chacun, dans ce dernier domaine, pouvait trouver son bonheur chez le fabricant de films d'emballage Taghleef.

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉGALEMENT À L'OEUVRE À PROSWEETS

DS Smith investit 15 millions d'euros en Belgique

DS Smith investit 15 millions d'euros à l'horizon 2020 dans ses sites de production belges, à Gand et Buggenhout. De quoi porter sa capacité de production à 8 millions d'emballages par semaine. L'investissement va également générer des emplois nouveaux. Ainsi à Gand, la production va passer de deux à trois équipes.

AUGMENTATION DE LA CAPACITÉ DE PRODUCTION À GAND ET BUGGENHOUT

Le plastique recyclé pour les emballages alimentaires

Les mercredi 3 et jeudi 4 avril, les Halles de Brabant à Bois-le-Duc ('s-Hertogenbosch) seront le théâtre de la version néerlandaise de l'Empack. Tout comme il y a deux ans, celui-ci est combiné avec les salons Automation et Logistics & Distribution.

EMPACK DEN BOSCH, 3 ET 4 AVRIL

Nouveau Prix de l'emballage et programme de séminaires pendant l'Empack

Empack Belgique s'offre une nouvelle dimension. Sa prochaine édition, qui se tiendra au Nekkerhal de Malines, accueillera ainsi le nouvel événement Get Smart (in) Packaging. Celui-ci associera une série de séminaires intéressants, animés par des orateurs de renom, à la cérémonie de remise d'un nouveau Prix du packaging. Cette nouvelle fête de l'emballage aura lieu le premier jour du salon Empack de Malines et son coup d'envoi sera donné à 15h15.

PREMIÈRE POUR GET SMART (IN) PACKAGING

Batterie en papier et étiquette avec puce RFID

Les papetiers BillerudKorsnäs et Stora Enso jettent eux aussi leur dévolu sur le marché des emballages actifs et intelligents. BillerudKorsnäs commercialise un carton d'emballage avec batterie intégrée. Et Stora Enso, une radio-étiquette RFID imprimée sur papier. Bonne nouvelle : les deux sont également recyclables.

PRIMEURS MONDIALES CHEZ STORA ENSO ET BILLERUDKORSNÄS

Quel opercule pelable pour hautes et basses températures ?

Quel est le matériau soudable optimal pour l'operculage d'un emballage destiné à être exposé aussi bien à la chaleur qu'au froid ? Telle est la question centrale d'une recherche à grande échelle entamée le 1er janvier 2019. À la manoeuvre : le VerpakkingsCentrum/IMO-IMOMEC de l'Université de Hasselt, la division Mécatronique, Biostatistique et Capteurs (MeBioS) de la KU Leuven et l'Institut allemand Fraunhofer pour l'ingénierie des procédés et l'emballage (IVV), à Dresde.

PROLONGATION D'UNE ÉTUDE ENTRE FLANDRE ET ALLEMAGNE

Automatisation du codage chez Les Découvertes d'Adrien

Presa a livré dernièrement une ensacheuse horizontale (flowpacker) GSP 50 EVO avec imprimante de film Dynacode pour l'emballage et le codage des gaufres artisanales de l'atelier courcellois Les Découvertes d'Adrien. L'automatisation constitue un jalon important dans l'expansion de l'entreprise.

ETAPE MAJEURE POUR LE FABRICANT DE GAUFRES ARTISANALES

" L'impression à gamut étendu a la cote "

Le procédé à gamut étendu, ou Extended Gamut Printing en anglais, a pour but d'étendre la gamme des couleurs imprimables à partir d'un jeu de cinq encres ou davantage. L'idée est de pouvoir ainsi imprimer aussi des tons directs spécifiques. Voilà pour le principe. " Son grand avantage est la réduction du coût par imprimé ", souligne Steven Accou, chef de projet chez GMG Color.

STEVEN ACCOU (GMG) PRÉDIT UN NOUVEAU DÉPART