Vue web

Le calendrier semble respecté pour la Drupa. Et les chiffres sont prometteurs. À la mi-avril, soit plus de six semaines avant l'ouverture des portes, le nombre de visiteurs inscrits en ligne égalait déjà celui de 2016. Lors de la dernière édition en date du salon, plus de 260 000 personnes avaient afflué à Düsseldorf en provenance du monde entier. 18 salles bien remplies figurent de nouveau au programme, avec quelque 1 600 exposants originaires de 52 pays. Nouvelles Graphiques jette d'ores et déjà un coup d'oeil prospectif sur l'évènement, tout en faisant le constat que les constructeurs de presses évoluent avec le marché.

DOSSIER DRUPA

"Le potentiel reste énorme. 10% seulement de tous les imprimés sont produits sur une presse numérique." Markus Weiss (HP) exprime ainsi ce que Ricoh, Canon, Fujifilm, Konica Minolta et d'autres constructeurs de presses numériques constatent eux aussi: il reste un monde à conquérir et chacun fourbit ses armes pour le round suivant. La preuve par la Drupa.

DOSSIER DRUPA

Il aura fallu 8 ans, mais nous y voilà: l'édition 2024 de la Drupa va enfin ouvrir ses portes le mardi 28 mai pour les refermer le vendredi 7 juin. Le moment de retrouvailles très attendues pour beaucoup de professionnels du secteur, et pour d'autres, l'occasion d'une première découverte. Dans un cas comme dans l'autre, le plus grand salon mondial de l'industrie graphique est un incontournable. Qui requiert une préparation à la hauteur - c'est pourquoi Nouvelles Graphiques a récapitulé quelques informations pratiques.

DOSSIER DRUPA

Qui n'a pas entendu parler de l'intelligence artificielle (IA) aujourd'hui? Les exposants de la Drupa 2024 utiliseront certainement l'IA pour attirer les clients. Il est cependant essentiel de rappeler que l'intelligence humaine sera nécessaire pour gérer les opérations d'impression, que ce soit en phase de conception en amont, pendant la production, ou encore pour la gestion et la maintenance des outils de production. Explorons ensemble les raisons et les modalités de cette coexistence.

RH

La boîte aux lettres continue d'assurer un accès extrêmement efficace au consommateur. "La majorité des Belges sont toujours curieux d'ouvrir leur boîte aux lettres", constate bpost sur la base des résultats du Paper Reach Survey. "Et en termes de taux de conversion, le Direct Mail obtient aussi de bons résultats." Un constat confirmé par les chiffres de l'opérateur postal néerlandais PostNL: "La pertinence augmente et le taux d'appréciation s'améliore."

MARKETING

Voilà plus de 60 ans que nous exploitons les données pour automatiser les flux industriels, et ainsi gagner en efficience, réduire les coûts, résoudre les problèmes de main-d'oeuvre et grossir les marges. Ce siècle nous a vus passer à la vitesse supérieure en déclenchant la quatrième révolution industrielle, alias Industrie 4.0, qui a mis en évidence les bienfaits de l'automatisation des flux pour la fabrication des imprimés. Avec un flux de production efficace, évolutif et automatisé qui démarre avant que le travail ne soit vendu, chaque imprimeur peut résister aux pressions actuelles: la hausse des coûts de papier et de consommables, l'exigence de délais de livraison plus courts, la difficulté à recruter et l'obligation de concilier longs et très courts tirages.

AUTOMATISATION