Sur les 650 m2 du stand de Kolbus à la Drupa, on pourra assister à une présentation d'un genre particulier. Le module d'impression RD 115S (l'un des éléments de la découpeuse rotative Kolbus RD 115S) y sera montré physiquement à l'oeuvre dans une configuration pour le reste virtuelle. Cette ligne comporte des sections d'impression et de découpe parfaitement harmonisées.
...

Sur les 650 m2 du stand de Kolbus à la Drupa, on pourra assister à une présentation d'un genre particulier. Le module d'impression RD 115S (l'un des éléments de la découpeuse rotative Kolbus RD 115S) y sera montré physiquement à l'oeuvre dans une configuration pour le reste virtuelle. Cette ligne comporte des sections d'impression et de découpe parfaitement harmonisées. La BX Motion Pro est la nouvelle machine de Kolbus pour la production de caisses FEFCO. Prête à produire en à peine 60 secondes grâce au réglage entièrement automatique de tous les modules, elle est destinée à la fabrication en petites et moyennes séries de boîtes en carton ondulé simple à triple cannelure. Outre les opérations de coupe, découpe et poinçonnage, Kolbus évoque comme fonctions supplémentaires, la découpe latérale des flancs avec évacuation des déchets, l'impression numérique intégrée sur l'ensemble du format et l'encollage pour fermeture directe. Pour la production d'emballages de produits de luxe, Kolbus présente son système Box Line. Kolbus met ici en avant la haute précision de la machine pour le traitement automatisé des cartons, papiers et colles employés pour créer ce type d'emballage. "Ces machines sont capables de réaliser des bords nets et des formes difficiles, voire impossibles à obtenir manuellement", souligne l'entreprise. De quoi rendre possible une production uniforme de boîtes ou étuis en carton gris de forme parfaite. Ceux-ci peuvent ensuite être habillés d'un papier de couverture de haute qualité à la marque du produit. Outre les modules de formage et de poinçonnage, la ligne comporte aussi une unité de pose de bande adhésive et de cerclage. En plus de la prise en charge automatique de nombreuses étapes de la production, de nombreux changements de format peuvent aussi être opérés au moment du changement de travail. Explication de Kolbus: "De quoi faciliter la fabrication de grandes quantités de designs variables tout en raccourcissant sensiblement les délais de production. Chaque boîte d'une série est identique et répond aux mêmes normes de qualité strictes, ce qui contribue à une présentation uniforme du contenu de chaque emballage. Un atout important pour les produits de luxe à haute valeur ajoutée." Sur le long terme, le déploiement de machines très automatisées pour la production d'emballages est plus avantageux que leur confection manuelle", souligne Kolbus. "Elles peuvent contribuer à maintenir des coûts de production constants et permettre aux fabricants d'être compétitifs en termes de prix. Une production automatisée s'opère généralement dans un environnement contrôlé, ce qui peut s'avérer essentiel pour limiter le risque de dommage ou de perte de produits de luxe fragiles en cours de production." La Box Line est surtout destinée aux marques des secteurs de la cosmétique, des boissons et de l'électronique, désireuses de présenter les conditionnements primaires (fioles, flacons et bouteilles) de leurs produits haut de gamme dans un suremballage assorti. Outre qu'ils renforcent la signature du produit, les suremballages assurent une fonction protectrice importante pour le transport et le stockage. Pour certains produits alimentaires, comme les pralines, ces coffrets sont l'emballage primaire, fait encore remarquer Kolbus. "Toutes les marques de luxe (sacs à main, joaillerie, mode, etc.) sont aujourd'hui aussi présentes sur le marché de la chocolaterie et de la confiserie." Celles qui sont soucieuses d'environnement donnent en outre la préférence à des chaînes d'approvisionnement courtes et à des emballages fabriqués en matériaux durables sur des machines efficaces et qui ont une faible empreinte écologique. Comme la Box Line, conclut Kolbus.