Le projet est en train de se concrétiser grâce à la construction d'une installation de recyclage chimique par Indaver, avec le soutien de son partenaire Fost Plus pour l'approvisionnement en PS et XPS des PMC. La chaîne de supermarchés Colruyt a déjà rendu recyclables les barquettes en XPS servant à emballer la viande fraîche et elle souhaite passer à terme à des barquettes entièrement circulaires.
...

Le projet est en train de se concrétiser grâce à la construction d'une installation de recyclage chimique par Indaver, avec le soutien de son partenaire Fost Plus pour l'approvisionnement en PS et XPS des PMC. La chaîne de supermarchés Colruyt a déjà rendu recyclables les barquettes en XPS servant à emballer la viande fraîche et elle souhaite passer à terme à des barquettes entièrement circulaires. Fost Plus annonce un partenariat à long terme avec le démonstrateur Plastics2Chemicals d'Indaver pour le recyclage chimique du (X)PS récupéré dans les déchets d'emballages ménagers. À partir de 2024, cette installation traitera jusqu'à 26 000 tonnes de matériaux par dépolymérisation. Le produit final, le styrène recyclé, aura les mêmes caractéristiques que le matériau neuf et pourra donc resservir pour la fabrication de pots de yaourt et de barquettes de viande et de poisson - ou d'autres emballages en (X)PS. Le polystyrène est l'une des seize matières récupérées dans les centres de tri des sacs bleus. Les emballages en PS et XPS appartiennent à cette fraction et sont recyclés par la voie mécanique. Mais le recyclage de certains emballages XPS spécifiques pose un défi complexe. Les barquettes de viande et de poisson en frigolite font partie de ces emballages pour lesquels subsiste un certain flou. Or leur place est bel et bien dans le sac bleu. Mais même dans ce cas, il peut arriver qu'ils échappent à la filière à cause de leur couleur. Les emballages contenant du noir de carbone ne sont en effet pas reconnus par les caméras infrarouges des installations de tri. Ils finissent dès lors malheureusement dans la fraction résiduelle. Le groupe Colruyt met ainsi quelque 880 tonnes d'emballages en XPS chaque année sur le marché. Ils sont désormais d'un gris sombre, plutôt que noirs, ce qui permet de les distinguer lors du tri et donc de les recycler. Pascal Dekelver, responsable de la division Viande chez Colruyt Group: "Le XPS est un matériau d'emballage intéressant. Il présente de bonnes caractéristiques mécaniques (solide et empilable), un excellent pouvoir d'absorption et en outre un haut pouvoir isolant, ce qui rend les viandes fraîches moins sensibles aux fluctuations de température. Nous avons déjà remplacé nos barquettes noires par des grises pour en augmenter le taux de recyclage. L'étape suivante va consister à leur ajouter une part de matériau recyclé. Ainsi oeuvrons-nous progressivement à rendre nos emballages plus durables." Outre le polystyrène, Plastics2Chemicals recyclera aussi les polyoléfines (PO), en ce compris quelque 1 000 tonnes de films plastiques du sac bleu. Ce sont, par exemple, les suremballages de multipacks et les sachets de chips et autres.