En 2012, Benny Landa est en fait en avance sur la " Drupa du jet d'encre ". Ce qu'il concède d'ailleurs d'emblée : le procédé nanographique est encore dans sa prime jeunesse. Les pionniers de Memjet, en revanche, planchent depuis plus de dix ans déjà sur le développement d'une technologie jet d'encre maison, laquelle commence à porter ses premiers fruits. Contrairement à Landa, Memjet n'entend pas commercialiser des machines complètes. L'entreprise vise une clientèle d'OEM (Original Equipment Manufacturer) : des partenaires désireux d'intégrer la technologie Memjet dans leur propre équipement jet d'encre. Sont concernés dans un premier temps : les machines destinées à l'environnement bureautique et les petits systèmes de production. Mais les ambitions vont plus loin. L'idée est de conquérir les marchés du grand format, des étiquettes et des emballages et - certainement à un horizon de dix ans - le monde de l'offset traditionnel. Principal atout de Memjet : à la vitesse et à la qualité, son système associe une grande simplicité mais aussi des coûts inférieurs.
...