Expansion dans l'impression textile

White Light a massivement investi dans un bâtiment industriel de 3 500 m2 et deux nouvelles imprimantes grand format. Avec la Mimaki TS500P-3200 à sublimation de 3,2 m de large, l'entreprise négocie un nouveau cap : celui de l'impression numérique sur textile. Après l'impression sur papier-transfert, la sublimation est effectuée sur une presse à chaud Monti Antonio. White Light vise les applications textiles pour la décoration d'intérieur, les stands événementiels, les showrooms, les boutiques éphémères, les expositions et la tension sur cadres. Elle a également acquis une Agfa rouleau-rouleau à séchage par LED UV, également de 3,2 m de large : l'Anapurna RTR3200i LED. Parmi ses autres investissements figurent une machine à coudre automatisée pour la confection de bâches, un traceur de découpe de 1,6 m de large de Summagraphics, une table de pelliculage motorisée Lamidesk de 160 cm x 540 cm (l x L) et une nouvelle gamme de caissons lumineux à LED Texrama. D'autres machines encore occupent l'espace de production, dont une imprimante à plat Agfa Jeti Mira MG...