Les pourvoyeurs de fonds sont les investisseurs d'origine, à savoir Volta Ventures, Pamica (la société de Michel Akkermans, également membre du conseil d'administration de Chili Publish) et Group MC. Ceux-ci avaient déjà mis un total de 2,5 millions dans l'entreprise alostoise voici deux ans. Fondée en 2010, la firme développe des logiciels dédiés à la création de maquettes d'emballages et de supports de marketing.

Ceux-ci sont utilisés par plus de 250 entreprises dans le monde, dit Kevin Goeminne, CEO de Chili Publish : "C'est en Europe que tout a commencé, mais nous observons un intérêt particulier pour notre solution aux États-Unis également." L'an dernier, l'entreprise a pu ajouter Coca-Cola à un fichier clients déjà riche de grands noms comme Philips, Kaufland et le Groupe Colruyt. Le fabricant de sodas est un pionnier et une référence en matière de marketing, dit Goeminne dans le Tijd. "Le fait d'avoir pu séduire un tel géant nous a fait considérer que le moment était venu de viser les sociétés du Fortune 500." Ce pour quoi 35 personnes sont actuellement en cours de recrutement à Alost et 10 à Chicago.

Michel Akkermans se dit convaincu que l'injection de capital va porter ses fruits : "Chaque euro du tour de table précédent a été investi de manière optimale au service d'une croissance notable dans les ventes, les clients, les partenaires et le capital humain. L'entreprise est enthousiaste, le plan ambitieux et la solution mature." Et d'ajouter, toujours dans le Tijd : "La Belgique est un excellent pays pour le développement et la maintenance de logiciels."