Le chiffre d'affaires du Groupe Agfa-Gevaert a baissé au troisième trimestre 2018, de 593 millions d'euros (T3-2017) à 539 millions d'euros. L'évolution du chiffre d'affaires du Groupe a été fortement influencée par la réorganisation du portefeuille de produits au sein des activités prépresse d'Agfa Graphics. Différents moteurs de croissance - dont les activités jet d'encre d'Agfa Graphics, les HealthCare Information Solutions d'Agfa HealthCare et diverses activités d'Agfa Specialty Products - ont dégagé un chiffre d'affaires en nette hausse. La marge brute du Groupe a baissé, à 31,8 % du chiffre d'affaires, essentiellement à cause d'effets défavorables sur le mix produits et des prix élevés de l'aluminium. L'EBIT récurrent est ressorti à 6,5 % du chiffre d'affaires, contre 9,0 % du chiffre d'affaires au troisième trimestre de 2017. Le Groupe Agfa-Gevaert a essuyé une perte nette de 5 millions d'euros.

Agfa Graphics

Le chiffre d'affaires d'Agfa Graphics a baissé au troisième trimestre 2018, de 284 millions d'euros (T3-2017) à 257 millions d'euros (T3-2018), soit une perte de -9,6 %.

Sans l'incidence de la décision de mettre fin à certaines activités de revendeurs liées au prépresse aux États-Unis et hors effets de change, la baisse du chiffre d'affaires d'Agfa Graphics est de -3,8 %. L'amélioration est sensible par rapport aux trimestres précédents de cette année. Le principal moteur de cette évolution positive est le segment Jet d'encre, dont le chiffre d'affaires a crû de 9 % grâce au succès des imprimantes Jeti lancées récemment et aux bonnes prestations de la gamme d'encres, peut-on lire dans le commentaire officiel d'Agfa-Gevaert. La suite :

En plus de la réorganisation du portefeuille, le chiffre d'affaires du segment prépresse a été affecté par le net recul, influencé par le marché, des produits computer-to-film analogiques, et a subi la pression sur les volumes pour ce qui est de l'offre de produits computer-to-plate numériques. La pression sur les prix dans ce segment est à présent sous contrôle, grâce aux augmentations de prix mondiales récemment annoncées pour les plaques d'impression. D'importantes décisions stratégiques prises ces derniers mois devraient contribuer au redressement du chiffre d'affaires dans le segment Prépresse. La marge brute d'Agfa Graphics a baissé, passant de 27,6 % du chiffre d'affaires au deuxième trimestre 2017, à 25,6 %, essentiellement à cause des prix élevés de l'aluminium et d'effets liés aux mix produit et régional. L'EBITDA récurrent a atteint 7,9 millions d'euros (3,1 % du chiffre d'affaires), contre 14,2 millions d'euros (5,0 % du chiffre d'affaires) au troisième trimestre de 2017. L'EBIT récurrent s'est établi à 2,2 millions d'euros (0,9 % du chiffre d'affaires), contre 8,2 millions d'euros (2,9 % du chiffre d'affaires).

Au cours du troisième trimestre, Agfa Graphics a pris deux décisions importantes dans le cadre de sa stratégie visant à participer activement à la consolidation de l'industrie du prépresse. Primo, l'entité opérationnelle a conclu une alliance stratégique avec Lucky HuaGuang Graphics Co. Ltd. Celle-ci a pour but de permettre aux deux entreprises de générer de la croissance par l'optimisation de leurs points forts respectifs sur le plan de la fabrication, du développement technologique et de la distribution de produits et services de prépresse graphique. Secundo, Agfa Graphics a annoncé son intention d'acquérir l'activité de prépresse du fabricant espagnol de plaques d'impression Ipagsa Industrial S.L.