Après une légère reprise en début d'année, la récession a de nouveau frappé en avril, constate la BVDM. La baisse de la demande d'imprimés s'est traduite par un recul de 2,2 % de la production en 2018. Les marges bénéficiaires se sont en outre encore réduites, notamment à cause de la poussée des prix du papier : 93 % des imprimeries rapportent une hausse notable, et 57 % ont vu les prix augmenter de plus de 5 %. Les hausse de coûts n'ont pas pu être répercutées suffisamment sur les prix de vente. Ce qui a des conséquences sur la taille du secteur : le nombre d'entreprises a reculé de 3,7 %, à 7 784, tandis que l'effectif a diminué de 2,5 %, à 130 291 travailleurs.