AMIS annonce une nouvelle offre de consultance " Breakthrough Services " destinée à soutenir les entreprises manufacturières dans leurs processus de prise de décision et de déploiement de la fabrication additive (impression 3D industrielle) au sein de leur production.

Expertise

" Notre objectif avec notre logiciel est de créer une valeur ajoutée pour les utilisateurs de technologies dites de jetting ", explique Kris Binon, directeur général d'AMIS. " Ce qui requiert de développer une expertise selon différentes perspectives. " Binon évoque ainsi les longues années d'expérience d'Hybrid Software dans le domaine des logiciels de fabrication additive par jet de liant. Il compte par ailleurs sur les constructeurs d'imprimantes pour mobiliser leurs spécialistes du hardware dans le codéveloppement de solutions. " Nous voulons enfin dégager une compréhension fine des défis et besoins des utilisateurs finaux ", dit-il.

La compréhension des besoins des utilisateurs finaux nous aide à concevoir de meilleurs logiciels, dit Nick De Roeck, CEO d'AMIS.

Réseau

AMIS propose divers services de consultance aux entreprises désireuses de mettre en oeuvre la fabrication additive ou d'en élargir l'utilisation : qualification des besoins, évaluation de la pertinence et conseil sur les technologies, les logiciels et l'équipement. " De la même manière, nous souhaitons aider les fabricants OEM d'imprimantes à mettre plus rapidement sur le marché des machines qui soient alignées sur les exigences des utilisateurs finaux, et ce en évaluant avec eux les logiciels, les technologies et les outils ", poursuit Kris Binon.

" Une bonne compréhension des besoins des utilisateurs finaux nous aide à concevoir de meilleurs logiciels ", dit Nick De Roeck, CEO d'AMIS. " Kris dispense des conseils dans le domaine de la fabrication additive depuis trois quarts de décennie et il dispose déjà d'un réseau mondial - il est donc la personne tout indiquée pour ce type de job. "

Complexité

AMIS garantit un conseil indépendant et agnostique sur le plan technologique. " Il serait absurde de promouvoir le jetting auprès d'une entreprise qui a en fait besoin d'un système à laser. Nous aurions un client mécontent et à la fois du conseil et du logiciel ", dit Kris Binon.

" Si la fabrication additive existe depuis des dizaines d'années, le besoin d'accompagnement dans la mise en oeuvre de la technologie reste extrêmement prégnant. Ce qui s'explique par la grande diversité de technologies disponibles et leur relative complexité. La communauté de l'impression 3D comporte une part d'utilisateurs déçus - parce que, par exemple, ils se sont lancés avec un procédé de fabrication additive qui ne correspondait pas à leurs applications spécifiques. "

AMIS annonce une nouvelle offre de consultance " Breakthrough Services " destinée à soutenir les entreprises manufacturières dans leurs processus de prise de décision et de déploiement de la fabrication additive (impression 3D industrielle) au sein de leur production." Notre objectif avec notre logiciel est de créer une valeur ajoutée pour les utilisateurs de technologies dites de jetting ", explique Kris Binon, directeur général d'AMIS. " Ce qui requiert de développer une expertise selon différentes perspectives. " Binon évoque ainsi les longues années d'expérience d'Hybrid Software dans le domaine des logiciels de fabrication additive par jet de liant. Il compte par ailleurs sur les constructeurs d'imprimantes pour mobiliser leurs spécialistes du hardware dans le codéveloppement de solutions. " Nous voulons enfin dégager une compréhension fine des défis et besoins des utilisateurs finaux ", dit-il.AMIS propose divers services de consultance aux entreprises désireuses de mettre en oeuvre la fabrication additive ou d'en élargir l'utilisation : qualification des besoins, évaluation de la pertinence et conseil sur les technologies, les logiciels et l'équipement. " De la même manière, nous souhaitons aider les fabricants OEM d'imprimantes à mettre plus rapidement sur le marché des machines qui soient alignées sur les exigences des utilisateurs finaux, et ce en évaluant avec eux les logiciels, les technologies et les outils ", poursuit Kris Binon." Une bonne compréhension des besoins des utilisateurs finaux nous aide à concevoir de meilleurs logiciels ", dit Nick De Roeck, CEO d'AMIS. " Kris dispense des conseils dans le domaine de la fabrication additive depuis trois quarts de décennie et il dispose déjà d'un réseau mondial - il est donc la personne tout indiquée pour ce type de job. "AMIS garantit un conseil indépendant et agnostique sur le plan technologique. " Il serait absurde de promouvoir le jetting auprès d'une entreprise qui a en fait besoin d'un système à laser. Nous aurions un client mécontent et à la fois du conseil et du logiciel ", dit Kris Binon." Si la fabrication additive existe depuis des dizaines d'années, le besoin d'accompagnement dans la mise en oeuvre de la technologie reste extrêmement prégnant. Ce qui s'explique par la grande diversité de technologies disponibles et leur relative complexité. La communauté de l'impression 3D comporte une part d'utilisateurs déçus - parce que, par exemple, ils se sont lancés avec un procédé de fabrication additive qui ne correspondait pas à leurs applications spécifiques. "