L'éditeur franco-allemand de logiciel CoreTechnologie a fait évoluer le logiciel d'impression 3D 4D_Additive en une version universelle pour chaque imprimante 3D. La nouvelle version 1.5 du logiciel 4D_Additive a été présentée au salon de l'impression 3D Formnext.

Des fonction optimisées pour des processus automatisés

Le logiciel 4D_Additive présente des fonctionnalités d'imbrication entièrement automatisées dans les systèmes MES - en mode batch et via un service web. Grâce à des scripts propres au système, ces processus d'imbrication automatisés sont adaptés spécifiquement aux besoins du client.

Le module d'imbrication 3D perfectionné génère de grandes densités de remplissage et distribue parfaitement la chaleur dans la zone de concentration thermique. Il est aussi possible de définir la densité maximale de remplissage.

Des pièces complexes et des textures

Le logiciel 3D permet de créer directement à partir de modèles CAO des composants complexes légers ou des objets fonctionnels et usuels personnalisés comme des chaussures de course à pied. En sélectionnant les surfaces identifiées du modèle CAO, l'épaisseur des bords, la structure souhaitée et la taille des cellules, 4D_Additive générera des modèles complexes en quelques clics. Au total, 22 structures de treillis différentes sont disponibles. Des milliers de textures peuvent également être téléchargées gratuitement grâce à une connexion au service Adobe Substance Community Assets.

Module de tranchage perfectionné

La version 1.5 du logiciel 4D_Additive dispose de la fonction Build Manager dans le module de tranchage pour les imprimantes SLS et SLM et des méthodes d'imagerie spécifiques pour les imprimantes à jet d'encre. Pour les machines SLS et SLM, les trajectoires laser et les paramètres laser sont librement définis et enregistrés dans la nouvelle base de données matériaux. Dans le cas des imprimantes à jet d'encre, lors du tranchage, une coque avec une paroi d'épaisseur constante est définie à partir de la géométrie initiale et différentes densités sont appliquées pour les zones de bord et de remplissage. Le tranchage peut alors être exporté sous forme de graphique vectoriel ou de bitmap avec une résolution Full HD. Les fonctions de création de structures de support spécifiques pour l'impression métal et les procédés d'impression DLP et SLA sont également disponibles.

L'éditeur franco-allemand de logiciel CoreTechnologie a fait évoluer le logiciel d'impression 3D 4D_Additive en une version universelle pour chaque imprimante 3D. La nouvelle version 1.5 du logiciel 4D_Additive a été présentée au salon de l'impression 3D Formnext.Le logiciel 4D_Additive présente des fonctionnalités d'imbrication entièrement automatisées dans les systèmes MES - en mode batch et via un service web. Grâce à des scripts propres au système, ces processus d'imbrication automatisés sont adaptés spécifiquement aux besoins du client.Le module d'imbrication 3D perfectionné génère de grandes densités de remplissage et distribue parfaitement la chaleur dans la zone de concentration thermique. Il est aussi possible de définir la densité maximale de remplissage.Le logiciel 3D permet de créer directement à partir de modèles CAO des composants complexes légers ou des objets fonctionnels et usuels personnalisés comme des chaussures de course à pied. En sélectionnant les surfaces identifiées du modèle CAO, l'épaisseur des bords, la structure souhaitée et la taille des cellules, 4D_Additive générera des modèles complexes en quelques clics. Au total, 22 structures de treillis différentes sont disponibles. Des milliers de textures peuvent également être téléchargées gratuitement grâce à une connexion au service Adobe Substance Community Assets.La version 1.5 du logiciel 4D_Additive dispose de la fonction Build Manager dans le module de tranchage pour les imprimantes SLS et SLM et des méthodes d'imagerie spécifiques pour les imprimantes à jet d'encre. Pour les machines SLS et SLM, les trajectoires laser et les paramètres laser sont librement définis et enregistrés dans la nouvelle base de données matériaux. Dans le cas des imprimantes à jet d'encre, lors du tranchage, une coque avec une paroi d'épaisseur constante est définie à partir de la géométrie initiale et différentes densités sont appliquées pour les zones de bord et de remplissage. Le tranchage peut alors être exporté sous forme de graphique vectoriel ou de bitmap avec une résolution Full HD. Les fonctions de création de structures de support spécifiques pour l'impression métal et les procédés d'impression DLP et SLA sont également disponibles.