Daddy Kate Group, la société d'investissement de la famille Claes, développe depuis 2017 un réseau d'entreprises complémentaires dans le secteur de la communication et des arts graphiques. Le groupe dirigé par Thijs Claes, CEO, est aujourd'hui actif en Belgique et en France et compte six entreprises indépendantes, employant 250 collaborateurs. Il réalise un chiffre d'affaires annuel de 65 millions d'euros.

Diversification

" ICR est un spécialiste de l'impression et du façonnage de mailings à forte valeur ajoutée ", précise Thijs Claes. " Le groupe poursuit sa diversification pour offrir toujours plus de possibilités à notre clientèle. Quant aux clients d'ICR, ils auront désormais accès à l'ensemble des services de notre groupe. "

Pratiquement rien ne change pour les clients et les collaborateurs actuels d'ICR. " Les activités quotidiennes d'ICR resteront également entre les mains de Christian Caprasse après le départ à la retraite de son frère Philippe. Avec le groupe Daddy Kate en soutien, ICR veut réaliser une belle croissance d'année en année ", poursuit le nouveau propriétaire.

(De gauche à droite :) Christian Caprasse, Thijs Claes, Philippe Caprasse et Bruno Vanderschelde.

Marché français

Créée en 1978, ICR est devenue une référence sur le marché belge et français de l'impression personnalisée. L'imprimerie, qui compte aujourd'hui 35 collaborateurs, a généré un chiffre d'affaires de presque 7 millions euros en 2023. Elle travaille avec une presse Koenig & Bauer récente (5 couleurs + vernis), une Heidelberg 8 couleurs (qui sera déclassée) et des imprimantes numériques Canon et Xerox.

" Avec une clientèle située pour moitié de l'autre côté de la frontière, ICR offre également une valeur ajoutée stratégique au sein du groupe Daddy Kate, qui opère déjà dans la région de Lille et de Paris avec Daddy Kate France ", dit Thijs Claes. Le chiffre d'affaires de Daddy Kate France, dirigé par Bruno Vanderschelde, s'est établi à 13 millions d'euros pour 2023.

" Nous l'avons triplé en trois ans de temps ", souligne Claes, qui se dit satisfait de l'année 2023 pour le groupe. " Une année stable en termes de chiffre d'affaires, avec un léger fléchissement des volumes. La baisse en offset est compensée par la croissance de nos activités d'impression numérique. "

Daddy Kate Group, la société d'investissement de la famille Claes, développe depuis 2017 un réseau d'entreprises complémentaires dans le secteur de la communication et des arts graphiques. Le groupe dirigé par Thijs Claes, CEO, est aujourd'hui actif en Belgique et en France et compte six entreprises indépendantes, employant 250 collaborateurs. Il réalise un chiffre d'affaires annuel de 65 millions d'euros." ICR est un spécialiste de l'impression et du façonnage de mailings à forte valeur ajoutée ", précise Thijs Claes. " Le groupe poursuit sa diversification pour offrir toujours plus de possibilités à notre clientèle. Quant aux clients d'ICR, ils auront désormais accès à l'ensemble des services de notre groupe. "Pratiquement rien ne change pour les clients et les collaborateurs actuels d'ICR. " Les activités quotidiennes d'ICR resteront également entre les mains de Christian Caprasse après le départ à la retraite de son frère Philippe. Avec le groupe Daddy Kate en soutien, ICR veut réaliser une belle croissance d'année en année ", poursuit le nouveau propriétaire.Créée en 1978, ICR est devenue une référence sur le marché belge et français de l'impression personnalisée. L'imprimerie, qui compte aujourd'hui 35 collaborateurs, a généré un chiffre d'affaires de presque 7 millions euros en 2023. Elle travaille avec une presse Koenig & Bauer récente (5 couleurs + vernis), une Heidelberg 8 couleurs (qui sera déclassée) et des imprimantes numériques Canon et Xerox." Avec une clientèle située pour moitié de l'autre côté de la frontière, ICR offre également une valeur ajoutée stratégique au sein du groupe Daddy Kate, qui opère déjà dans la région de Lille et de Paris avec Daddy Kate France ", dit Thijs Claes. Le chiffre d'affaires de Daddy Kate France, dirigé par Bruno Vanderschelde, s'est établi à 13 millions d'euros pour 2023." Nous l'avons triplé en trois ans de temps ", souligne Claes, qui se dit satisfait de l'année 2023 pour le groupe. " Une année stable en termes de chiffre d'affaires, avec un léger fléchissement des volumes. La baisse en offset est compensée par la croissance de nos activités d'impression numérique. "