L'entreprise ferme une imprimerie, réduit le nombre de presses de 10 à 4 et licence 168 des 250 collaborateurs de l'imprimerie.

" Les imprimeries sont à la base de notre entreprise et devoir s'en séparer laisse un goût amer ", déclare le directeur de TMG, Geert-Jan van der Snoek. Mais il mentionne également " une décision nécessaire ". TMG se concentre désormais sur la diffusion de l'information : " celle-ci est de plus en plus diffusée numériquement au lieu du papier ". Une partie du volume d'impression de TMG, qui publie aux Pays-Bas aussi une série de toutes-boîtes, sera sous-traitée par des parties externes.