" Nos clients sont confrontés à trois défis principaux : une pression toujours croissante sur les coûts, une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée et des exigences croissantes en matière de durabilité ", dit Ludwin Monz. Pour y faire face, Heidelberg présentera à la drupa 2024 plusieurs innovations qui permettent d'augmenter la productivité et de réduire le coûts par feuille imprimée dans l'impression de gros volumes.

Pour remédier à la pénurie de main-d'oeuvre et de travailleurs qualifiés, Heidelberg mise sur l'automatisation et la digitalisation accrues de la chaîne de valeur des imprimeries. " Nous présenterons la technologie 'push-to-stop' perfectionnée et notre solution logicielle de flux de travail Prinect ", dit le PDG de Heidelberg.

En matière de durabilité, le constructeur allemand de presses offset et numérique présentera des technologies qui permettent d'économiser de l'énergie et de réduire la consommation de matières premières. La dernière génération de presses offset avec une vitesse maximale de 21 000 feuilles par heure sera notamment présentée à la drupa. " Cette augmentation de la vitesse de production aidera nos clients à réduire davantage la consommation d'énergie par feuille ", dit Ludwin Monz.

La Speedmaster XL 106 de Heidelberg, d'une vitesse de 21 000 f/h sera présente à la drupa 2024.

Durabilité et digitalisation

La durabilité et la digitalisation sont les deux grandes tendances mondiales du futur de l'industrie graphique pour Heidelberg. " Dans les imprimeries modernes, l'objectif est de réduire la consommation d'énergie et de ressources afin de devenir encore plus durables. Mais les produits imprimés sont également en train de changer, s'éloignant du plastique et se tournant vers plus de papier ", dit Ludwin Monz. Dans ce cadre, Heidelberg a pour objectif d'atteindre la plus faible empreinte écologique sur l'ensemble de la chaîne de valeur de l'industrie de l'impression. A titre de comparaison, la consommation d'énergie par 1000 feuilles d'une Speedmaster d'aujourd'hui a été réduite de 40% par rapport à une Speedmaster de 1990.

En matière de digitalisation, Heidelberg met l'accent sur l'optimisation de l'ensemble de la chaîne de valeur des clients. " A cette fin, nous avons entièrement numérisé et intégré les processus et offrons à nos clients une efficacité maximale dans la production d'impression industrielle, ce qui conduit à une productivité plus élevée et à une réduction des coûts ", dit le PDG. Pour les imprimeurs commerciaux et d'emballage, Heidelberg propose ainsi des solutions autonomes de bout en bout.

Heidelberg investit massivement dans des solutions logicielles pour la production d'impression intégrée. Outre les solutions déjà existantes, le fabricant lancera à l'avenir d'autres applications qui automatisent le flux de production, aussi bien pour l'impression numérique que pour l'impression offset.

" Nos clients sont confrontés à trois défis principaux : une pression toujours croissante sur les coûts, une pénurie de main-d'oeuvre qualifiée et des exigences croissantes en matière de durabilité ", dit Ludwin Monz. Pour y faire face, Heidelberg présentera à la drupa 2024 plusieurs innovations qui permettent d'augmenter la productivité et de réduire le coûts par feuille imprimée dans l'impression de gros volumes.Pour remédier à la pénurie de main-d'oeuvre et de travailleurs qualifiés, Heidelberg mise sur l'automatisation et la digitalisation accrues de la chaîne de valeur des imprimeries. " Nous présenterons la technologie 'push-to-stop' perfectionnée et notre solution logicielle de flux de travail Prinect ", dit le PDG de Heidelberg.En matière de durabilité, le constructeur allemand de presses offset et numérique présentera des technologies qui permettent d'économiser de l'énergie et de réduire la consommation de matières premières. La dernière génération de presses offset avec une vitesse maximale de 21 000 feuilles par heure sera notamment présentée à la drupa. " Cette augmentation de la vitesse de production aidera nos clients à réduire davantage la consommation d'énergie par feuille ", dit Ludwin Monz.La durabilité et la digitalisation sont les deux grandes tendances mondiales du futur de l'industrie graphique pour Heidelberg. " Dans les imprimeries modernes, l'objectif est de réduire la consommation d'énergie et de ressources afin de devenir encore plus durables. Mais les produits imprimés sont également en train de changer, s'éloignant du plastique et se tournant vers plus de papier ", dit Ludwin Monz. Dans ce cadre, Heidelberg a pour objectif d'atteindre la plus faible empreinte écologique sur l'ensemble de la chaîne de valeur de l'industrie de l'impression. A titre de comparaison, la consommation d'énergie par 1000 feuilles d'une Speedmaster d'aujourd'hui a été réduite de 40% par rapport à une Speedmaster de 1990.En matière de digitalisation, Heidelberg met l'accent sur l'optimisation de l'ensemble de la chaîne de valeur des clients. " A cette fin, nous avons entièrement numérisé et intégré les processus et offrons à nos clients une efficacité maximale dans la production d'impression industrielle, ce qui conduit à une productivité plus élevée et à une réduction des coûts ", dit le PDG. Pour les imprimeurs commerciaux et d'emballage, Heidelberg propose ainsi des solutions autonomes de bout en bout.Heidelberg investit massivement dans des solutions logicielles pour la production d'impression intégrée. Outre les solutions déjà existantes, le fabricant lancera à l'avenir d'autres applications qui automatisent le flux de production, aussi bien pour l'impression numérique que pour l'impression offset.