Une grande partie des étiquettes produites sont vernies. La plupart du temps, l'opérateur doit arrêter la presse pour prélever une étiquette et l'inspecter manuellement au caisson lumineux. Ce processus peut aussi nécessiter l'ajout au vernis d'additifs sensibles aux UV - non autorisés dans beaucoup d'applications - qui impose l'utilisation d'une source d'UV pour procéder à l'inspection visuelle. Avec le nouveau module Varnish Inspection destiné au système d'inspection à 100 % d'AVT, les opérateurs peuvent contrôler les imprimés sans arrêter ni même ralentir la production.

Inspection automatique

" Grâce à cette innovation, un seul système fait tout : inspection de l'impression, inspection du vernis, vérification des codes-barres, données variables, couleurs et tout autre processus et besoin de contrôle de la qualité ", dit Jan De Roeck, Director of Marketing, Industry Relations & Strategy, d'Esko. " Tout cela s'opère en outre en parallèle et aux vitesses de production les plus élevées, sans aucun compromis. "

L'inspection de la couche de vernis est généralement une opération chronophage.

L'inspection précise et détaillée permet de détecter immédiatement d'éventuels défauts de la couche de vernis - comme des erreurs de repérage ou des réserves partielles et totales - dès que le tirage commence. Le module AVT Varnish Inspection inspecte automatiquement le vernis et prévient l'opérateur en cas de problème. Le système contrôle et signale aussi les éventuels écarts de repérage.

Algorithmes brevetés

Le module Varnish Inspection intègre un nouveau module optique breveté, qui est ajouté à la tête optique existante du système d'inspection, ainsi qu'un logiciel dont les algorithmes brevetés ont été développés pour l'inspection de vernis transparents. Une nouvelle visionneuse de séparations PDF identifie les couches de vernis.

Le nouveau module d'inspection AVT Varnish Inspection d'Esko est utilisable sur tous les systèmes AVT Helios R, B, S, Turbo +, Turbo HD et Turbo HD +.

Une grande partie des étiquettes produites sont vernies. La plupart du temps, l'opérateur doit arrêter la presse pour prélever une étiquette et l'inspecter manuellement au caisson lumineux. Ce processus peut aussi nécessiter l'ajout au vernis d'additifs sensibles aux UV - non autorisés dans beaucoup d'applications - qui impose l'utilisation d'une source d'UV pour procéder à l'inspection visuelle. Avec le nouveau module Varnish Inspection destiné au système d'inspection à 100 % d'AVT, les opérateurs peuvent contrôler les imprimés sans arrêter ni même ralentir la production." Grâce à cette innovation, un seul système fait tout : inspection de l'impression, inspection du vernis, vérification des codes-barres, données variables, couleurs et tout autre processus et besoin de contrôle de la qualité ", dit Jan De Roeck, Director of Marketing, Industry Relations & Strategy, d'Esko. " Tout cela s'opère en outre en parallèle et aux vitesses de production les plus élevées, sans aucun compromis. "L'inspection précise et détaillée permet de détecter immédiatement d'éventuels défauts de la couche de vernis - comme des erreurs de repérage ou des réserves partielles et totales - dès que le tirage commence. Le module AVT Varnish Inspection inspecte automatiquement le vernis et prévient l'opérateur en cas de problème. Le système contrôle et signale aussi les éventuels écarts de repérage. Le module Varnish Inspection intègre un nouveau module optique breveté, qui est ajouté à la tête optique existante du système d'inspection, ainsi qu'un logiciel dont les algorithmes brevetés ont été développés pour l'inspection de vernis transparents. Une nouvelle visionneuse de séparations PDF identifie les couches de vernis.Le nouveau module d'inspection AVT Varnish Inspection d'Esko est utilisable sur tous les systèmes AVT Helios R, B, S, Turbo +, Turbo HD et Turbo HD +.