Les deux entités sont les filiales du groupe d'édition Evadix, entre autres propriétaire de Casterman Printing, à Doornik. La société Evadix DMS a été pendant longtemps confrontée à une baisse de popularité de la vente par correspondance et a finalement été déclarée en faillite par le tribunal de commerce de Doornik. La société-mère avait déjà introduit une demande de réorganisation judiciaire pour Evadix en octobre de l'année dernière, dans laquelle elle proposait de transférer les activités à Evadix Bilog, surtout spécialisée dans la logistique. Le tribunal a décidé d'évaluer cette proposition pour ensuite déclarer Evadix DMS en faillite. La disparition de Evadix DMS devrait entraîner la suppression de 50 emplois, mais le transfert des activités à Evadix Bilog pourrait sauvegarder jusqu'à 30 emplois.

Source : express.be