Dans la lettre, on peut lire : " Nous avons été extrêmement étonnés de constater (et continuons à l'être) comment certains fournisseurs importants laissaient les créances ouvertes monter jusqu'à des sommets vertigineux, et ce, malgré le fait que le client soit déjà depuis un certain temps en difficulté. "

Les réponses aux questions doivent, selon la lettre, apporter aux membres une position claire et unique relative à l'attitude des fournisseurs afin d'éviter tout malentendu ou compréhension.

Par ailleurs, Febelgra a fait savoir ces derniers mois pouvoir reprendre en tant que créancier des plans de réorganisation dans un certain nombre de cas concrets.