Dans la newsletter e-factua, Van Ongevalle confie aux membres de Febelgra n'avoir été informé de la proposition de l'échevin louvaniste Van Oppem (Groen) d'introduire un autocollant " OUI " qu'en lisant la presse voici quinze jours. Ainsi que le révélait aussi Nouvelles graphiques, une nouvelle taxe sur la diffusion d'imprimés publicitaires non adressés serait également adoptée. D'où la réaction de Febelgra qui dit : " avoir déjà pris contact avec la Ville de Louvain pour se mettre rapidement autour de la table ".

Febelgra a conclu en mai dernier une convention avec l'OVAM et le Ministre Van den Heuvel, laquelle prévoit le maintien de la politique actuelle en matière d'autocollants. Lors d'une réunion de commission début mars, Van den Heuvel avait répondu aux questions de Wouter Van Besien (Groen) concernant l'introduction possible d'une vignette " PUB volontiers " : " Il a été décidé, en concertation avec l'Union des Villes et Communes flamandes (VVSG), de miser davantage sur les autocollants NON et OUI/NON. Un système uniforme que les gens connaissent et qui est déployé dans toute la Flandre. Mon point de vue est clair : faisons promouvoir plus strictement par les pouvoirs locaux le système qui fonctionne aujourd'hui. Au secteur de faire sa part en mettant les autocollants à disposition. Il appartient aux pouvoirs locaux d'en faire la promotion à travers toutes sortes d'actions. L'option de renforcer ce système, plutôt que de passer à un autre, bénéfice d'une plus large base d'acceptation auprès des pouvoirs locaux. "

Selon Groen Leuven, 15,9 % des déchets collectés en 2018 dans cette ville sont constitués de papier et de carton : " Ce qui représente 58 kg par habitant. 29 chauffeurs et chargeurs de la Ville parcourent quotidiennement les rues louvanistes pour collecter les déchets. Une taxe sur le courrier non adressé aura pour effet de non seulement réduire la montagne de déchets, mais aussi d'alléger la tâche des collecteurs. La manipulation de tous ces volumes de vieux papiers et cartons constitue en effet une charge physique importante. " Le projet sera mis au vote lors du Conseil communal du 24 juin.