Nous sommes en 1977. Un moine-copiste, répondant au nom de Dominique, reçoit de son supérieur la mission impossible de fournir son manuscrit enluminé en 500 exemplaires. Il cherche alors son salut auprès du copyshop local, équipé du premier copieur laser Xerox. Lequel n'a aucune peine à réaliser cette prouesse, à la vitesse " incroyable " de 2 pages par minute. 2017, rebelote pour frère Dominique. Si ce n'est qu'en plus, les copies doivent être traduites en 35 langues, personnalisées et envoyées sur tous les continents. Ce dont s'il s'acquitte tout aussi brillamment, grâce à la technologie Xerox.

Les deux spots peuvent être visionnés ici