Gallus lance un modèle d'entrée de sa presse jet d'encre à étiquettes Labelfire

08/02/19 à 11:58 - Mise à jour à 11:57

La filiale d'Heidelberg Gallus sort un modèle cinq couleurs de sa presse à étiquettes hybride à jet d'encre. Cette version simplifiée " CMJN plus blanc " vise à abaisser le seuil d'entrée de la plateforme industrielle Labelfire, disponible sur le marché depuis 2016 dans une configuration à huit couleurs.

Gallus lance un modèle d'entrée de sa presse jet d'encre à étiquettes Labelfire

À l'instar de la 340 désormais mature, la nouvelle Gallus Labelfire E 340 est équipée de têtes jet d'encre à 1 200 dpi de Fujifilm. Les clients qui installent le modèle 5 couleurs conservent la possibilité de le mettre à niveau plus tard vers le système à huit couleurs complet (CMJN + blanc, orange, violet et vert). Les deux presses jet d'encre, qui font jusqu'à 340 cm de laize, peuvent aussi être dotées d'options supplémentaires, comme des postes de sérigraphie, de dorure ou de flexo.

Gallus a par ailleurs également dévoilé en 2018 un modèle d'entrée à jet d'encre pour les entreprises qui se lancent sur le marché de l'étiquette : la Smartfire. Cette presse quatre couleurs est équipée de têtes Memjet et elle imprime avec des encres à l'eau sur une laize maximale de 240 mm.

Selon la maison mère Heidelberg, la presse Labelfire 340, lancée à la Drupa 2016, respecte le planning. Lors de la présentation des résultats annuels en juillet de l'an dernier, le CEO, Rainer Hundsdörfer, a fait savoir que 15 systèmes avaient entre-temps été installés. Il avait pour l'occasion qualifié l'encre inkjet " d'or liquide " : " Les ventes d'encre dépassent celles des presses au bout de 4 à 5 ans. "