Cette interdiction trouvait son origine dans une action en violation de brevet intentée par le fabricant de têtes d'impression Memjet concernant les têtes HP 841 utilisées dans les imprimantes PageWide XL 8000, XL 5000, XL 4500 et XL 4000.

Le jugement allemand anticipe la décision du tribunal californien, qui n'a pas encore conclu dans l'affaire. Memjet a un mois pour se pourvoir en appel. Le risque existe toutefois qu'en cas de désaveux, HP réclame compensation pour la perte encourue pendant les deux mois et demi durant lesquels les systèmes n'ont pu être vendus.