La massive suppression d'emplois doit rendre les finances de HP plus saines avant d'être scindée en deux sociétés : HP Enterprise pour les services aux entreprises (cloud, logiciels, sécurité...) et HP Inc, qui concerne le marché des imprimantes, presses et PC.

Dans quelle mesure l'établissement belge de HP sera menée sous la nouvelle restructuration n'est pas encore connue. Cependant, les emplois seront cette fois surtout imputés à la division de services aux entreprises.

Depuis l'arrivée de Whitman, Hewlett-Packard a supprimé quelque 55.000 emplois avant la dernière annonce. HP va probablement se diviser en deux entreprises en novembre. Whitman sera à la tête de HP Enterprise. Selon l'AFP, les suppressions de postes se traduiront par une charge de l'ordre de 2,7 milliards de dollars, dont l'imputation commencera au quatrième trimestre. Whitman s'attend encore à ce que 3.300 emplois disparaissent chez HP Inc.