Au bout de 38 années, la centrale de cogénération de Koehler Group à Oberkirch a brûlé son dernier morceau de charbon. Elle est désormais à l'arrêt pour permettre le bon déroulement depuis le 10 juin 2024 de travaux de révision et de transformation destinés à la convertir à la biomasse.

La centrale de cogénération d'Oberkirch devrait fonctionner à la biomasse à partir d'octobre 2024.

La phase de démarrage et de test commencera à la mi-août, et la centrale énergétique devrait pouvoir fonctionner avec ce combustible à partir d'octobre.

" La décarbonation de notre centrale au charbon d'Oberkirch est une étape cruciale dans la réalisation de nos objectifs climatiques. Elle doit nous permettre à partir de 2030 de produire davantage d'énergie renouvelable que ce que nous avons besoin pour nos activités de production papetière ", dit Kai Furler, CEO de Koehler Group.

Au bout de 38 années, la centrale de cogénération de Koehler Group à Oberkirch a brûlé son dernier morceau de charbon. Elle est désormais à l'arrêt pour permettre le bon déroulement depuis le 10 juin 2024 de travaux de révision et de transformation destinés à la convertir à la biomasse.La phase de démarrage et de test commencera à la mi-août, et la centrale énergétique devrait pouvoir fonctionner avec ce combustible à partir d'octobre." La décarbonation de notre centrale au charbon d'Oberkirch est une étape cruciale dans la réalisation de nos objectifs climatiques. Elle doit nous permettre à partir de 2030 de produire davantage d'énergie renouvelable que ce que nous avons besoin pour nos activités de production papetière ", dit Kai Furler, CEO de Koehler Group.