En Belgique et aux Pays-Bas, il n'y a pour le moment pas encore de KM-1. C'est pourquoi Konica Minolta a invité fin de semaine dernière quelque 30 imprimeries des deux pays à visiter Rehms Druck, à Borken (Allemagne), durant l'événement 'Print Experience 2018'. Cette imprimerie a installé en avril 2017 la KM-1 et a imprimé - contre toute attente - environ 1,5 millions de feuilles en neuf mois. Rehms Druck voit de bonnes opportunités entre autres dans l'impression variable de cartes téléphoniques en plastique: les encres jet d'encre UV sont directement séchées après l'impression. Konica Minolta vient en outre avec une unité 'bridge', qui permet de transporter les feuilles qui sortent de la presse KM-1 directement dans le système de finition en ligne afin de poursuivre le traitement.

Les participants ont également visité Druckpartners à Essen, où une MGI JetVarnish 3D Evolution prévoit de nouvelles possibilités dans le domaine de l'ennoblissement numérique et variable avec vernis et film.

Nouvelles Graphiques publiera sous peu un reportage complet dans son édition papier.