Le gouvernement fédéral avait déjà investi 1,6 million de dollars dans un projet de développement de systèmes électriques moins chers et déplaçables à base de photovoltaïque imprimé. L'étude est le fruit d'une collaboration entre l'imprimerie Norwood Commercial, à Melbourne, la CSIRO (Commonwealth Scientific and Industrial Research Organisation) et la start-up Solafast. " L'étude, qui court sur une période de deux ans, doit déboucher sur une diminution du coût du solaire photovoltaïque et sur la mise à disposition d'un matériau de construction écoresponsable et respectueux de l'intégrité architecturale ", a déclaré Greg Hunt, Ministre de l'industrie, de l'innovation et des sciences.

Les cellules solaires imprimées sont obtenues par impression d'encres spéciales sur des rouleaux de film plastique à l'aide de presses industrielles. Les éléments solaires de ce type sont minces, souples et très légers, et ils peuvent ainsi s'incorporer dans des objets et des structures par des manières que ne permettraient pas des panneaux PV conventionnels. Graham Dancey, de Norwood Commercial, dit qu'en production de masse, ces capteurs solaires peuvent être fabriqués à moindre coût par rapport aux panneaux PV traditionnels au silicium. " On peut les envoyer à des endroits frappés par une catastrophe naturelle pour aider à rétablir l'approvisionnement énergétique. " Les cellules solaires peuvent aussi être incorporées aux matériaux de toitures et de façades, ce qui constitue une autre application prometteuse.

Source: Australian Printer