Un nouveau chapitre du grand livre des consolidations s'écrit de ces jours-ci dans les Ardennes flamandes. La famille Deriemaeker possède une imprimerie à Nukerke (Maarkedal) depuis 1947. Depuis 1997, la troisième génération - avec Donaat Deriemaeker, sa soeur Ingeborg et son beau-frère Martin Desmaele - fait tourner l'entreprise avec deux collaborateurs.

Au 1er septembre 2024, elle unit ses forces à celles de l'imprimerie Arijs, à Kluisbergen, dont les racines remontent à 1960. Petit atelier artisanal unipersonnel à l'origine, Arijs est devenue en trois générations l'imprimerie diversifiée d'aujourd'hui, avec une offre en offset, impression numérique, sérigraphie, dorure et grand format.

Fusions et acquisitions

L'entreprise familiale dirigée par Ben Arijs a procédé ces dernières années à plusieurs fusions et acquisitions à l'échelle régionale. Elle a notamment racheté l'imprimerie Vuye, à Audenarde, en 2013. Puis Scanbo, à Tamise, en 2017. Un an plus tard, a suivi la fusion avec Drukhuis De Grote Arend (Renaix). En 2020, ce fut le tour de l'imprimerie Van Nieuwenhove, à Buggenhout. Et l'an dernier encore, De Vuyst/Punta, à Gavere.

Pour Donaat Deriemaeker, dirigeant de Drukkerij De Riemaecker, l'acquisition ouvre de nouvelles perspectives à l'entreprise familiale, à ses clients et à ses salariés. " Tout le monde est regroupé à Kluisbergen. Cette acquisition renforce notre capacité et offre des possibilités supplémentaires pour nos clients. " La collaboration entre les deux entreprises familiales ne date pas d'hier. " Nous étions, en quelque sorte, déjà fiancés. Nous voilà mariés ", s'amuse Deriemaeker. Il met encore l'accent sur le caractère familial de l'imprimerie Arijs et sur sa proximité avec le site de Kluisbergen.

Un nouveau chapitre du grand livre des consolidations s'écrit de ces jours-ci dans les Ardennes flamandes. La famille Deriemaeker possède une imprimerie à Nukerke (Maarkedal) depuis 1947. Depuis 1997, la troisième génération - avec Donaat Deriemaeker, sa soeur Ingeborg et son beau-frère Martin Desmaele - fait tourner l'entreprise avec deux collaborateurs.Au 1er septembre 2024, elle unit ses forces à celles de l'imprimerie Arijs, à Kluisbergen, dont les racines remontent à 1960. Petit atelier artisanal unipersonnel à l'origine, Arijs est devenue en trois générations l'imprimerie diversifiée d'aujourd'hui, avec une offre en offset, impression numérique, sérigraphie, dorure et grand format. L'entreprise familiale dirigée par Ben Arijs a procédé ces dernières années à plusieurs fusions et acquisitions à l'échelle régionale. Elle a notamment racheté l'imprimerie Vuye, à Audenarde, en 2013. Puis Scanbo, à Tamise, en 2017. Un an plus tard, a suivi la fusion avec Drukhuis De Grote Arend (Renaix). En 2020, ce fut le tour de l'imprimerie Van Nieuwenhove, à Buggenhout. Et l'an dernier encore, De Vuyst/Punta, à Gavere.Pour Donaat Deriemaeker, dirigeant de Drukkerij De Riemaecker, l'acquisition ouvre de nouvelles perspectives à l'entreprise familiale, à ses clients et à ses salariés. " Tout le monde est regroupé à Kluisbergen. Cette acquisition renforce notre capacité et offre des possibilités supplémentaires pour nos clients. " La collaboration entre les deux entreprises familiales ne date pas d'hier. " Nous étions, en quelque sorte, déjà fiancés. Nous voilà mariés ", s'amuse Deriemaeker. Il met encore l'accent sur le caractère familial de l'imprimerie Arijs et sur sa proximité avec le site de Kluisbergen.