Ann Michiels, administratrice de l'imprimerie de Booischot, nous indique que l'article intitulé "L'imprimerie G. Michiels a mis fin à ses activités" a créé la confusion auprès de ses clients et fournisseurs. Nous indiquions pourtant clairement qu'il s'agissait de Tongres et non de Booischot.

Certains confrères imprimeurs auraient même sauté sur l'occasion pour contacter des clients de Michiels (Booischot) et leur proposer de récupérer leurs commandes... Une pratique certainement regrettable, dès lors qu'elle est mal fondée.