Ainsi en a décidé le Tribunal de Commerce de Turnhout, le 25 mars. Cette fois, il s'agit d'une procédure dite LCE 3, arrêtée pour une durée de trois mois. La LCE 3 prévoit la vente des actifs (transfert de tout ou partie de l'entreprise ou de ses activités), dans le but de sauver les activités viables.