La poste canadienne va supprimer complètement la distribution porte-à-porte d'ici cinq ans, espérant freiner l'augmentation annuelle des pertes de l'entreprise publique. Par ailleurs, environ un tiers des ménages canadiens reçoivent encore temporairement - principalement dans les régions urbaines - leur courrier à domicile. Tous les autres courriers sont déjà distribués dans des boîtes postales communautaires, où le courrier doit être relevé personnellement. Postes Canada veut à présent implanter ce système à l'échelle nationale pour réduire les coûts. En outre, le prix d'un timbre sera 35 pour cent plus cher.