Le dernier éditorial de la revue fédérale Factua (n° 10) lève à et égard un coin du voile : la commission "1 pour 2011", chargée de la modernisation, vient d'approuver les projets de nouveaux statuts, budgets et organigrammes, développés avec le nouveau directeur général, Geert Heylen.

Rien n'est encore officiel, mais il est clair que Febelgra se dirige vers une simplification administrative et une recentralisation des organes de gestion, qui devrait signifier la disparition des structures régionales en tant que telles (Febelgra Flandre, Wallonie et Bruxelles, avec leurs conseils d'administration respectifs).

Les détails de la réforme seront annoncés début 2012.