Les activités du groupe Agfa-Gevaert ont été regroupées en 4 divisions, dont deux se rapportent à l'industrie graphique. Nous mettons en lumière les résultats de ces quatre divisions.

La division Offset Solutions est parvenue à limiter la baisse de son chiffre d'affaires à 2,6 % : 207 millions d'euros au T2 2019 contre 212 millions d'euros au T2 2018. La conjoncture dans l'industrie offset reste malgré tout un défi. Le net recul, influencé par le marché, des produits computer-to-film analogiques, la pression sur les volumes pour ce qui est de l'offre de produits computer-to-plate numériques et les effets de mix régional ont continué de peser sur le chiffre d'affaires. D'un autre côté, la division a commencé à tirer les bénéfices de l'alliance avec la société chinoise Lucky HuaGuang Graphics et de l'acquisition des activités prépresse d'Ipagsa. L'alliance avec Lucky HuaGuang Graphics devrait progressivement contribuer davantage au chiffre d'affaires au fil des trimestres à venir. À plus long terme, les améliorations de la base de coûts résultant de l'alliance aideront aussi à améliorer la rentabilité de la division.

Porté par les bonnes performances de différents moteurs de croissance, le chiffre d'affaires de la division Digital Print & Chemicals a crû de 9,2 % : 108 millions d'euros au T2 2019 contre 99 millions d'euros au T2 2018. L'activité jet d'encre de la division a signé une solide progression à deux chiffres.

Agfa-Gevaert publie pour le deuxième trimestre de 2019 un EBIT ajusté de 42 millions d'euros (IFRS 16 comprise) et un bénéfice net de 15 millions d'euros (IFRS 16 comprise).