Selon le communiqué de presse de l'entreprise mère Langley Holdings, un bénéfice avant impôts de 15 millions a été réalisé. La baisse du chiffre d'affaires est due à la faiblesse du marché chinois qui entraine comme conséquence directe une restructuration de Manroland China. En revanche, le chiffre d'affaires augmente aux États-Unis. Les États-Unis sont le deuxième plus grand marché après la Chine pour les presses feuille de Manroland.

En 2014, la Division Sheetfed représentait 37% du chiffre d'affaires du groupe Langley et fournit selon le groupe un cashflow opérationnel positif au résultat du groupe.