Une récente étude menée par le VIGC révèle cependant que moins d'un quart des codes QR trouvés dans les publicités, magazines ou dépliants sont lisibles à l'aide d'un smartphone ordinaire.

Pour venir en aide aux designers, agences publicitaires, professionnels du marketing et entreprises graphiques, le VIGC a donc lancé un service de test des codes QR, utilisant divers modèles de smartphones, anciens et nouveaux, ainsi que différents outils logiciels pour leur lecture. Les résultats sont transmis aux clients dans un rapport. Le cas échéant, le VIGC peut formuler des suggestions pour améliorer les codes QR et leurs résultats.