Telle est la conclusion d'une étude de chercheurs de l'Université du Michigan. Ceux-ci ont analysé les revenus publicitaires sur cinq ans d'un grand journal américain. À peine 8 % de la perte de revenus des annonces imprimées a pu être imputé à la publicité Web. En réalité, les annonceurs ont trouvé pour leurs budgets des canaux en dehors des médias en ligne et hors ligne, dont le référencement (publicité via les moteurs de recherche).

Les scientifiques recommandent de rendre la publicité en ligne des journaux plus attrayante, en appliquant les nouvelles technologies permettant de mieux cibler les messages commerciaux sur les centres d'intérêt du lecteur.

Source : express.be