Optimisme prudent sur les prospectives d'achats européens d'étiquettes en 2019

21/01/19 à 10:54 - Mise à jour à 10:52

La FINAT a publié l'édition hivernale 2018 de son rapport de marché semestriel FINAT RADAR. Celle-ci présente les résultats d'une enquête réalisée auprès de plus de 80 donneurs d'ordres et acheteurs d'emballages, avec des entretiens de suivi avec un nombre sélectionné d'entre eux. D'où il ressort que les clients européens du secteur de l'étiquette envisagent 2019 avec davantage de réserve qu'un an auparavant.

Optimisme prudent sur les prospectives d'achats européens d'étiquettes en 2019

Les volumes d'achats projetés pour les étiquettes sont inférieurs à ceux de l'année précédente, tant en impression conventionnelle qu'en numérique. Si une majorité de 65 % des répondants disent continuer de prévoir une hausse de leurs volumes d'étiquettes en 2019, le pourcentage de ceux qui s'attendent à une diminution pour l'année prochaine s'est fortement accru, passant de 3 % fin 2017 à 18 % un an plus tard. La part des répondants ne s'attendant à aucun changement dans leurs volumes d'achats a également augmenté, de 14 % entre décembre 2017 à 18 % en décembre 2018.

Ralentissement de la demande de supports d'étiquettes

Les résultats du sondage pointent un ralentissement qui est la conséquence d'un climat économique indécis face au Brexit, de l'incertitude politique dans l'eurozone et d'une possible escalade du différend commercial entre les États-Unis et la Chine. Les statistiques européennes trimestrielles de la FINAT sur le marché de l'étiquette, considérées comme un indicateur significatif de la tendance économique générale, montrent une poursuite du ralentissement au cours de la seconde moitié de 2018, avec une hausse du volume en m² de 1,4 % pour l'année entière par rapport à 2017. Ce chiffre est à ventiler comme suit : 0,9 % pour les supports papier autoadhésifs en bobine (essentiellement du fait de la demande soutenue de supports d'impression thermique directe) et 3,5 % pour le PP, le PE et les autres supports haut de gamme non papier en bobine. Les étiquettes en feuilles, qui représentaient déjà moins de 5 % de la demande totale, ont encore diminué de 2,6 % en 2018.

À propos de la FINAT

La FINAT, fondée en 1958 à Paris et qui a son siège à La Haye, aux Pays-Bas, est l'association mondiale des fabricants d'étiquettes autoadhésives et des produits et services connexes. Elle compte plus de 550 membres dans plus de 50 pays, partout dans le monde. Informations complémentaires : www.finat.com