Hors effets de change, le chiffre d'affaires d'Agfa a progressé de 1,3 % au troisième trimestre par rapport à 2022. L'EBITDA ajusté s'est amélioré, de 7 à 17 millions d'euros. Le groupe d'imagerie enregistre au final une perte nette de 15 millions d'euros. Agfa s'attend malgré tout à renouer avec la rentabilité pour l'ensemble de l'année 2023 par rapport à 2022.

Bonnes performances opérationnelles

" Je me réjouis de constater que tous les moteurs de croissance ont bien performé en dépit des conditions macroéconomiques et géopolitiques restées difficiles et des effets de change défavorables ", a commenté Pascal Juéry, Président-Directeur général d'Agfa. " Nous avons amélioré sensiblement la rentabilité des activités Digital Print et de la division HealthCare IT. " Les ventes de nos membranes ZIRFON pour la production d'hydrogène vert ont continué d'augmenter fortement, et cette activité a commencé elle aussi à contribuer à la rentabilité. Grâce à ces bonnes performances opérationnelles, le flux de trésorerie disponible est redevenu positif au troisième trimestre. "

Imprimante d'emballages en un seul passage

La division Digital Print & Chemicals a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,4 % au troisième trimestre, à 99 millions d'euros. Du côté de Digital Print, les gammes d'encres pour le Sign & Display et les applications industrielles, ainsi que les équipements haut de gamme, ont continué de bien performer, dit Agfa. Le chiffre d'affaires a toutefois été affecté du fait que les imprimeries ont commencé à reporter leurs investissements dans les matériels d'entrée de gamme et du segment intermédiaire, à la fois à cause des conditions macroéconomiques défavorables et dans l'attente du lancement de nouvelles technologies. Agfa s'attend à voir les ventes d'équipements se redresser d'ici la fin de l'année.

Le développement de l'imprimante d'emballages en un seul passage SpeedSet 1060 se poursuit comme prévu, ajoute Agfa. Une présentation devant les clients est programmée pour le mois de décembre 2023. " Le lancement pilote de cette presse numérique à encres aqueuses - qui sera la plus rapide de sa catégorie - aura lieu en 2024, et sa commercialisation est fixée à 2025 ", précise l'entreprise.

Hors effets de change, le chiffre d'affaires d'Agfa a progressé de 1,3 % au troisième trimestre par rapport à 2022. L'EBITDA ajusté s'est amélioré, de 7 à 17 millions d'euros. Le groupe d'imagerie enregistre au final une perte nette de 15 millions d'euros. Agfa s'attend malgré tout à renouer avec la rentabilité pour l'ensemble de l'année 2023 par rapport à 2022." Je me réjouis de constater que tous les moteurs de croissance ont bien performé en dépit des conditions macroéconomiques et géopolitiques restées difficiles et des effets de change défavorables ", a commenté Pascal Juéry, Président-Directeur général d'Agfa. " Nous avons amélioré sensiblement la rentabilité des activités Digital Print et de la division HealthCare IT. " Les ventes de nos membranes ZIRFON pour la production d'hydrogène vert ont continué d'augmenter fortement, et cette activité a commencé elle aussi à contribuer à la rentabilité. Grâce à ces bonnes performances opérationnelles, le flux de trésorerie disponible est redevenu positif au troisième trimestre. "La division Digital Print & Chemicals a vu son chiffre d'affaires progresser de 3,4 % au troisième trimestre, à 99 millions d'euros. Du côté de Digital Print, les gammes d'encres pour le Sign & Display et les applications industrielles, ainsi que les équipements haut de gamme, ont continué de bien performer, dit Agfa. Le chiffre d'affaires a toutefois été affecté du fait que les imprimeries ont commencé à reporter leurs investissements dans les matériels d'entrée de gamme et du segment intermédiaire, à la fois à cause des conditions macroéconomiques défavorables et dans l'attente du lancement de nouvelles technologies. Agfa s'attend à voir les ventes d'équipements se redresser d'ici la fin de l'année.Le développement de l'imprimante d'emballages en un seul passage SpeedSet 1060 se poursuit comme prévu, ajoute Agfa. Une présentation devant les clients est programmée pour le mois de décembre 2023. " Le lancement pilote de cette presse numérique à encres aqueuses - qui sera la plus rapide de sa catégorie - aura lieu en 2024, et sa commercialisation est fixée à 2025 ", précise l'entreprise.