Celle-ci a été acceptée par le tribunal. La conduite de la firme sera placée sous la supervision d'un curateur désigné, qui étudiera, avec la direction de l'entreprise, les différentes possibilités en vue de vendre la division. Les tentatives des derniers mois en ce sens n'ont pas abouti.

PaperlinX VTS Deutschland, la division Print&Sign, n'est pas concernée. Elle fait partie de PaperlinX Sign & Display Distribution, opérant à l'échelle mondiale, qui est représentée par dix entités dans neuf pays.

Les sociétés PaperlinX d'Australie, de Nouvelle-Zélande et d'Asie ne sont pas non plus touchées par les développements en cours en Allemagne.