Les analystes de marché constatent par ailleurs que la transition vers l'impression numérique se poursuit lentement mais sûrement. Il n'en reste pas moins qu'à peine 12 % des imprimeries d'emballages déclarent tirer plus de 25 % de leur chiffre d'affaires de presses numériques. Les plans d'investissements dans ce secteur ne laissent pas préjuger d'un basculement imminent : la flexo reste en tête des achats envisagés, suivie de l'offset feuille. La situation est différente auprès des imprimeurs commerciaux : leur intérêt se porte en priorité sur le toner feuille, suivi de l'offset plano, puis du jet d'encre grand format.