Lors de la cinquième édition de son évènement Spicy Talks, qui s'est tenu deux jours durant, la semaine dernière à Berlin, Chili Publish a mis l'accent sur la simplification et l'automatisation de la production des expressions marketing. Une nouvelle série 6, plus rapide, du logiciel doit sortir à cette fin avant la fin de l'année. Elle intègre de nouveaux composants, dont des modèles intelligents (smart templates), un générateur de codes-barres amélioré et la composition dynamique des bandeaux publicitaires en différents formats (rien que le Réseau Display Google exige par exemple 14 variantes de chaque bandeau).

Environ 200 utilisateurs, partenaires et développeurs se sont rendus à l'évènement Spicy Talks annuel pour échanger leurs expériences et discuter des dernières évolutions. À côté des séances techniques pour utilisateurs débutants ou confirmés, la scène centrale a surtout vu se succéder des cas pratiques, exposés par des grands noms comme Philips, Airbus et aussi Colruyt. D'autres exemples, tels l'Américain Dot-It (qui approvisionne de grandes chaînes de restauration en imprimés variables, comme les cartes de menu locales), ou l'Australien LifeArt (qui veut conquérir le monde avec ses cercueils imprimés), ont permis de confirmer à quel point l'éventail des possibilités du logiciel est large.

Kevin Goeminne [à gauche sur la photo] voit encore des potentialités de croissance pour Chili Publish, qui fête ses dix ans l'année prochaine. L'entreprise compte entre-temps plus de 350 utilisateurs et son effectif est passé de 45 à 65 aujourd'hui. Des investisseurs ont encore injecté 3,6 millions d'euros dans la société en début d'année afin d'accélérer sa croissance.