Selon le communiqué publié à propos des résultats annuels, la division Commercial Printing - dont la presse jet d'encre Ricoh Pro VC70000 - a vu ses ventes baisser de 0,3 %, à 185,2 milliards de yens (1,5 milliard d'euros), mais le bénéfice d'exploitation a crû de 8,1 %, à 27,2 milliards de yens (plus de 0,2 milliard d'euros).

La division Industrial Printing, où les têtes jet d'encre jouent un rôle important, a vu ses ventes progresser de 7,8 %, à 20,6 milliards de yens (0,17 milliard d'euros), mais la perte d'exploitation a augmenté à 7,1 milliards de yens (0,06 milliard d'euros), contre 0,02 milliard d'euros un an auparavant. Ricoh attribue ce développement à la forte baisse des ventes de têtes jet d'encre sur son plus grand marché de débouchés, à savoir la Chine. Les ventes en Europe et aux États-Unis ont quant à elles augmenté.

C'est précisément cette division Industrial Printing que Ricoh désigne comme son principal marché de croissance. Lors d'une réunion avec des investisseurs au mois d'avril, Ricoh a annoncé vouloir aussi être active au cours des prochaines années sur les marchés du textile, des étiquettes et des emballages (souples).